Canton de Grostenquin

Grostenquin

570 hab., 2 177 ha, chef-lieu de canton du département de la Moselle dans l’arrondissement de Forbach, 20 km au sud de Saint-Avold, sur la ligne de partage des eaux entre le haut bassin de la Nied et celui de la Sarre, et sur la N 74. Plusieurs étangs agrémentent le sud de la commune, avec le parc résidentiel de loisirs de la Tensch, sur l’une des têtes de l’Albe; atelier de plastiques Techniplast (30 sal.), fabrique de linge de maison Becher (25 sal.). Le village fut Grosstänchen pendant l’occupation. La population a assez peu varié depuis 1968, après le maximum de 690 ha. en 1962, et elle était du même niveau au 19e s.

Le canton a 14 500 hab. (14 000 en 1999), 31 communes, 23 813 ha dont 2 432 de bois; son relief est marqué par quelques buttes détachées du plateau mosellan vers Morhange (Engelberg, 333 m) et au nord-est. (côte de Vahl-Ebersing). Morhange en est la seule ville; trente-et-une communes, presque exactement le canton (14 400 hab.), forment la communauté de communes du Centre mosellan, qui siège à Morhange.

Dans la commune de Bistroff (340 hab., 1 928 ha), dont le village est à 2 km NO du chef-lieu, s’étalent le grand étang du Bieschwald (136 ha), du nom du cours d’eau qui se dirige vers la Nied allemande, et l’ancien aérodrome de l’Otan dit de Grostenquin, utilisé par les forces aériennes du Canada, puis désaffecté en 1968 mais resté terrain militaire. Il a servi à des simulations sur matériel soviétique au cours des années 1980, au sein d’un «polygone de guerre électronique». Bistroff a gagné 40 hab. après 1999.

À Harprich (200 Harprichois, 878 ha), 8 km OSO du chef-lieu, au nord de Morhange, l’étang de la Mutche, de 60 ha, est ouvert aux sports nautiques, et doté d’une base de loisirs. Racrange (670 Racrangeois, 716 ha), tout au sud du canton à l’est de Morhange, a une fabrique de cercueils (25 sal.); sa population s’est accrue de 50 hab. depuis 1999. Hellimer (640 hab., 1 042 ha), 7 km ENE du chef-lieu, est la commune la plus peuplée à l’est du canton et a gagné 140 hab. (+28%) de 1999 à 2008. Altrippe (440 Altrippois, 488 ha), 4 km au nord de la précédente, accueille une métallerie (Schall, 45 sal.).

Vahl-Ebersing (570 Vahl-Ebersingeois, 629 ha dont 159 de bois), 10 km au NNE de Grostenquin et 7 km au sud de Saint-Avold, se distingue par sa «côte» qui monte à 323 m; la commune a gagné 50 hab. depuis 1999. Gréning (150 Gréningeois, 278 ha), 11 km à l’est du chef-lieu, a reçu en 2009 une des six éoliennes (2,3 MW) du parc des Hauteurs de l’Albe (société allemande Energiequelle), dont le principal est à Nelling dans le canton voisin de Sarralbe.


Morhange

4 000 hab. (Morhangeois) dont 200 à part, 1 538 ha, commune de la Moselle dans le canton de Grostenquin, 11 km au SO du chef-lieu et à 17 km NE de Château-Salins. La ville a un collège public et un lycée professionnel, ainsi qu’un institut médico-éducatif, et bénéficie d’une gare sur la voie de Metz à Strasbourg; la firme chimique allemande Rehau y produit des matières plastiques, avec une usine de 540 emplois près de la gare et un négoce de 220 salariés en ville; atelier de traitement de surfaces France-Galva Lorraine (50 sal.), menuiseries de bois Serbois (45 sal.) et de plastiques Serplaste (50 sal.) plastiques JKN (20 sal.), entreprise de bâtiment et travaux publics Weiler (90 sal.), supermarché Match (25 sal.) et Intermarché (45 sal.), jardinerie Keip (25 sal.), négoce de matériel agricole Ackermann (25 sal.).

Morhange et ses environs, pointe extrême des reliefs du plateau Lorrain, furent le lieu de sanglantes batailles en août 1914, à la suite d’une offensive ratée de l’armée française; plusieurs nécropoles et cimetières sont dans les environs, dont un cimetière allemand à Morhange. La commune touche au sud à l’étang du Moulin (39 ha) sur la Petite Seille, au nord à celui de la Mutche (60 ha) qui débouche sur la Rotte. La commune est passée de 1 000 hab. en 1886 à 3 700 en 1891 et 7 600 en 1896, mais seulement 2 600 en 1911; elle a atteint 5 000 hab. en 1954 puis a un peu décliné, perdant encore 240 hab. de 1999 à 2008. Morhange est le siège de la communauté de communes du Centre mosellan (31 communes, 14 400 hab.).