Canton de Benfeld

Benfeld

5 400 hab., 779 ha, chef-lieu de canton du Bas-Rhin dans l’arrondissement de Sélestat, au milieu de la plaine d’Alsace sur la rive gauche de l’Ill, 22 km SSO de Strasbourg et 20 km NE de Sélestat, en bordure de la voie ferrée et de la E 25. C’est un ancien bourg fortifié, avec un bel hôtel de ville (Laube) du 16e s. et des maisons anciennes, un plan d’eau, un village des antiquaires; collège public, hôpital local; gare. Juste à l’est du bourg dans la commune, le hameau d’Ehl est issu d’un habitat gallo-romain nommé Ellelum, qui a fourni de nombreux restes et dont le site est classé; il accueille l’institution pour enfants Mertian. Vers le sud, le finage s’étire, englobant le bois de Benfeld, précédé d’une maison forestière; au sud-ouest, l’habitat jouxte celui d’Huttenheim.

L’usine Socomec (familles Steyer et Siat, 910 emplois), créée en 1922, fabrique onduleurs et interrupteurs à basse tension; le groupe emploie 2 500 personnes dans le monde. Benfeld a aussi une fabrique de confiserie-chocolaterie (PCB, 85 sal.) et quelques ateliers dont SEA (Européenne d’automatismes, 35 sal.), les bétons BPM (20 sal.), et un Intermarché de 70 salariés, un magasin Match (20 sal.) et un négoce de matériel de bricolage Siehr (50 sal.); travaux publics Saert (50 sal.), installations thermiques Terchnichauffe (45 sal.), Sanitherm (25 sal.) et Atiep (20 sal.); aide à domicile Millepatte (35 sal.). La croissance de la population est nette depuis 1954 (2 900 hab.); la commune a gagné 400 hab. de 1999 à 2007.

La communauté de communes de Benfeld et environs, dénommée en abrégé Cocoben, réunit 11 communes (15 200 hab., 9 600 ha dont 3 000 de bois). Le canton de Benfeld a 20 200 hab. (17 700 en 1999), 13 communes et 12 621 ha. Il est traversé du SO au NE par la vallée de l’Ill, que suivent la voie ferrée et la N 83 à 4 voies. Il atteint le Rhin à Rhinau.


Boofzheim

1 200 hab., 1 194 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 8 km ESE de la ville; elle a un port de plaisance sur l’ancien canal du Rhône au Rhin, avec une base de loisirs; quelques entreprises, supermarché U de 60 sal. Le village est intéressant et possède une église à tour-porche du 16e s. La population, stable depuis longtemps, a un peu augmenté après 1999. Le finage est parcouru par les sinuosités des ruisseaux qui témoignent d’anciens bras du Rhin, dont le Westergraben. Il touche à l’ouest au zoo de Truly (Herbsheim) et inclut à l’est le bois du Riedwald près de Daubensand.


Friesenheim

660 hab., 1 203 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 11 km au SE de la ville et proche du Rhin, que toutefois le territoire communal n’atteint pas, celui de Rhinau s’interposant; hameaux de Zelsheim et Neunkirch à l’ouest, halte sur l’ancien canal du Rhône au Rhin. La population a crû de 160 hab. de 1999 à 2007.


Herbsheim

820 hab., 860 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 4 km au SE dans le ried de l’Ill. Le village est en deux parties, de part et d’autre du cours de la Zembs; son finage englobe au sud le bois et l’étang de Mailywald et, à l’est, le centre de loisirs avec parc animalier de Truly, plus une source protégée et une pisciculture dans le fossé d’une motte castrale. La population augmente depuis 1950 (560 hab. en 1954, 770 en 1999).


Huttenheim

2 500 hab., 1 255 ha dont 360 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, sur la rive gauche de l’Ill à 1,5 km au sud de Benfeld et 15 km au NE de Sélestat. La bourgade est longée par la N 83 (échangeur) et la voie ferrée, et ses habitations sont contiguës à celles de Benfeld. Elle accueille une grosse fabrique d’onduleurs du groupe Socomec de Benfeld (490 sal.), et de moindres employeurs: transports Gautier (70 sal.) Peyrot (25 sal.), De Rijke (25 sal.), négoce d’équipements pour automobiles Alden (30 sal.), plusieurs ateliers dont la menuiserie Sablong (25 sal.) et les escaliers métalliques Sols Industriels (30 sal.); centre pour enfants Don Bosco. La ville avait déjà plus de 2 000 hab. au 19e s., avec un minimum à 1 600 dans les années 1950; elle a gagné 400 hab. entre 1999 et 2007. Le finage traverse la vallée de l’Ill, mais s’étend surtout vers l’ouest où il contient une fraction des bois du Rischwald.


Kertzfeld

1 300 hab., 943 ha dont 300 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 2 km au NO du bourg au bord de la Scheer; quelques bois à l’ouest dans le prolongement du ried de l’Andlau, dont une partie du Rischwald; génie civil Spiess (50 sal.), peinture Reiko (25 sal.). La population augmente depus les 770 hab. de 1968 et a gagné près de 200 hab. de 1999 à 2007


Kogenheim

1 100 hab., 1 177 ha dont 278 de bois, commune du Bas-Rhin à l’angle SO du canton de Benfeld, 6 km au SO de la ville, sur la rive gauche de l’Ill, longé par la N 83 à quatre voies et la voie ferrée, au bord desquelles sont venues des extensions en ateliers et pavillons; articles métalliques Sineu-Graff (100 sal.), scierie Forgiarini (30 sal.), gare. La commune a gagné 250 hab. entre 1999 et 2007. Le finage s’étend aussi à l’est de l’Ill dans un secteur boisé.


Matzenheim

1 600 hab. dont 140 à part, 714 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 3 km au NNE (et 3 km au SO d’Erstein). Il est longé au nord par la route de Strasbourg (N 83) et la voie ferrée; collège privé avec internat, gare, Transports Routiers d’Alsace (50 sal.); hameaux annexes de Heussern et Werde au nord de l’Ill. Le ban s’étire vers le sud-est dans le ried de l’Ill, jusqu’au cours de la Zembs. La population est passée de 660 hab. à plus de 1 000 (sdc) entre 1975 et 1982; elle s’était stabilisée depuis, mais a gagné 300 hab. de 1999 à 2007.


Rhinau

2 600 hab. (Rhinois), 1 735 ha dont 600 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, à 33 km au sud de Strasbourg sur le Rhin. Son finage étant très allongé vers le sud le long du Rhin, dont il sépare ceux de Friesenheim et de Diebolsheim, il a reçu en 1964 une centrale hydroélectrique, sur un bief de dérivation de 12 km en amont (Rhinau-Sundhouse) également muni d’une écluse. L’île ainsi créée entre Rhin et canal a été déclarée réserve naturelle de Rhinau-Kappel en 1982, avec sentier botanique.

La commune s’étire sur plus de 10 km le long du Rhin, atteignant le village de Daubensand au nord, mais n’a pas de pont sur le fleuve, simplement un bac vers Kappel. Le gros village, traversé par la Brauwasser et qui touche à la rive du Rhin, se complète à l’est du grand lotissement de Fahrschollen. Il a un collège public, un atelier traitement de surfaces Jetlaque (70 sal.). Rhinau est le siège de la communauté de communes du Rhin (7 communes, 8 800 hab.). Sa popuation a crû depuis les 1 500 hab. de 1950 mais plafonne depuis 1975, mais au ralenti depuis 1975; elle a gagné près de 200 hab. de 1999 à 2007.


Rossfeld

810 hab., 615 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 4 km au SE du bourg dans le ried de l’Ill le long de la Zermbs; elle a gagné 100 hab. entre 1999 et 2007.


Sand

1 200 hab., 635 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 1,5 km au NNE du bourg au bord de l’Ill; la voie rapide N 83c et la voie ferrée sont juste à l’ouest du village, qui a une chapelle et une source à pèlerinage. Le hameau d’Ehl (à Benfeld) est en partie sur le ban de Sand. La population croît assez nettement depuis 1968 (680 hab.) et surtout depuis 1982 (760 hab.); elle a gagné une centaine d’habitants de 1999 à 2007.


Sermersheim

810 hab., 1 012 ha dont 284 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 4 km au SO de la ville, sur la rive gauche de l’Ill, longée à l’ouest par la N 83 et la voie ferrée; le finage s’étend des deux côtés de l’Ill, du nord-ouest au sud-est. Elle accueille plusieurs entreprises de bâtiment, dont Jung-la Maison de l’énergie (40 sal.), la plâtrerie Gerko (30 sal.), la maçonnerie Sobatra (25 sal.); elle avait 680 hab. en 1990 comme en 1962.


Witternheim

530 hab., 499 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Benfeld, 7 km au SSE de la ville dans le ried de l’Ill. La popualtion s’est accrue de 140 hab. entre 1999 et 2007, soit de plus d’un tiers. Le village s’est étoffé de petits lotissements côté sud.