Canton de Saverne

Saverne

12 200 hab. (Savernois) dont 330 à part, 2 601 ha dont 1 628 de bois, sous-préfecture du Bas-Rhin à 40 km NO de Strasbourg sur la Zorn. Saverne garde le principal passage entre Alsace et Lorraine, marqué par le défilé de la Zorn à travers le plateau de grès des Vosges du Nord, ici exceptionnellement étroit: la route (N 4), la voie ferrée Paris-Strasbourg (depuis 1853), le canal de la Marne au Rhin s’y faufilent ensemble, alors que l’autoroute A 4 l’évite par le nord. Cette fonction est ancienne et a même fourni à la ville son nom, issu de Tres Tabernae, les trois tavernes, signalant le relais.

Saverne, qui fut en allemand Zabern, a un centre historique intéressant, dessiné en amande de part et d’autre du canal mais surtout côté sud. Il est dominé par le vaste château, ancien fort du 12e s., passé aux Rohan (17e-18e s.), réaménagé sous Louis XVI en palais de grès rouge; devenu caserne entre 1870 et 1944, il a été rénové en bâtiment d’administration et de prestige; son immense façade, précédée de jardins, longe le canal élargi. La ville, qui conserve le souvenir du massacre des Rustauds (révolte paysanne du 16e s.), se veut une ville des roses, avec roseraie et confiseries associées, un jardin botanique; elle a un riche musée municipal au château, et un nouveau musée consacré à Louise Weiss, morte en 1983, qui avait fait de la ville sa légataire universelle. Le maire est Émile Blessig (UMP), avocat, également député.

La commune avait 8 400 hab. en 1901 comme en 1931, 9 000 en 1962; la croissance récente est continue mais lente; elle a toutefois apporté 600 hab. de plus entre 1999 et 2007. Son équipement tertiaire est de bon niveau: lycée général, lycée polyvalent, lycée professionnel (publics, avec internat), deux collèges publics, centre hospitalier (290 lits), supermarchés Super-U (85 sal.), Match (45 sal.) Simply (35 sal.). Saverne a une grande usine de matériel agricole (Kuhn, 1 200 emplois, au groupe suisse Bucher-Guyer), des fabriques de matériel électrique Hager (320 sal.) et Sait Mining (90 sal.), d’électronique (Senstronic, 45 sal.), de machines-outils (EMS, 40 sal.), l’installateur de réseaux pour fluides Gartiser (90 sal.), le couvreur Giessler (30 sal.). La brasserie Licorne (140 sal.) a été reprise par l’Allemand Becker; boulangerie Haushalter (25 sal.). Saverne a aussi quelques entreprises de service comme Maia (ingénierie, 30 sal.), et les analyses et contrôles techniques Eurofins (140 sal.), de nombreux négoces dont Fein (quincaillerie, 30 sal.),Gerstaecker (produits artistiques, 35 sal.); blanchisseries Klein (30 sal.), SNDI (25 sal.) travail temporaire Adecco (170 sal.); la SNCF emploie 180 personnes.

L’agglomération de Saverne associe étroitement d’autres communes industrielles: Ottersthal et Monswiller au NE, Otterswiller au SE dans le canton de Marmoutier; aérodrome à Steinbourg (piste de 750 m) avec aéroclub. L’environnement de Saverne est attractif par ses paysages et ses sites. Un jardin botanique a été aménagé au col de Saverne. Au sud, restes du château de Greifenstein à trois donjons et du château du Haut-Barr, qui dresse ses ruines de grès rouge parmi les rochers; on y a reconstruit un télégraphe de Chappe, avec musée. La forêt domaniale de Saverne s’étend au sud dans le canton de Marmoutier, connu pour son abbaye et ses châteaux ruinés.

Le territoire communal comporte au sens strict au sud-est une extension où se tiennent les quelques maisons et l’ancienne chapelle de Kreuzfeld, et une partie de la forêt domaniale (Kreuzwald). Au sud de la ville sont les quartiers de Stiermatt et la Garenne, dominés par les hauteurs du Haut Barr. La plus grande partie du ban est sur le plateau à l’ouest, dont les hauteurs se tiennent autour de 450 m; il y est est limité à l’ouest par l’entaille rigide de la vallée du Stutzbach et au nord par le tracé de la N 4; l’ensemble est sillonné de routes forestières et offre des sites de sources et une grotte Saint-Vit.

Saverne est le siège d’une communauté de communes de la région de Saverne groupant 27 communes et 28 000 hab. L’aire urbaine Insee n’aurait que 16 400 hab., comme l’unité urbaine… L’arrondissement de Saverne a 92 300 hab. (88 300 en 1999), 127 communes et 6 cantons pour 100 291 ha, et se trouve ainsi le plus étendu de la région. Le canton de Saverne a 24 900 hab. (23 700 en 1999) et 18 communes, 13 032 ha dont 3 767 de bois, et s’étire d’ouest en est. À l’ouest, où il touche au département de la Moselle près de Phalsbourg, il inclut l’étroite fraction du plateau de grès que traversent, à la limite sud du canton, la Zorn et la voie ferrée de Paris et, plus au nord, la N 4 et l’A 4. Trois communes du nord-ouest sont dans le Parc des Vosges du Nord. Le reste du canton s’étire vers l’est dans les basses collines jusqu’à Dettwiller.

Le pays de Saverne, Plaine et Plateau est l’un des quatre pays du Bas-Rhin; formé par 9 communautés de communes de l’ouest du département, dont toute l’Alsace bossue, plus 2 communes isolées, il rassemble 154 communes et 105 400 hab. autour de Saverne. Région de Saverne est le nom d’un des six périmètres de Scot (schéma de cohérence territoriale) du Bas-Rhin; il ne correspond pas au pays puisque l’Alsace bossue fait partie d’un autre Scot.


Altenheim

220 hab., 271 ha, commune du Bas-Rhin à l’est du canton de Saverne dans l’Arrière-Kochersberg, 4 km au sud de Dettwiller, toute agricole et au village bien groupé.


Dettwiller

2 650 hab., 1 077 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 9 km à l’E de la ville, sur la rive gauche de la Zorn. Ancien centre de la chaussure au 19e s., elle a perdu la majorité de ses emplois lors de la crise de 1953, et ne conserve plus guère dans ce domaine que l’entreprise Heschung (90 sal.), après avoir accueilli puis vu s’en aller Adidas-Salomon; mais sa population est restée très stable. Elle accueille aussi le traitement de surfaces Électropoli (90 sal.), les transports Volz (50 sal.); voie ferrée, canal de la Marne au Rhin; collège public. La commune englobe au nord-ouest le hameau de Rosenwiller et l’autoroute de l’Est court sur son territoire aux abords de la limite septentrionale. Le village ancien est au bord de la Zorn; il est doublé côté nord par des lotissements, dont celui de Rouvillois dessiné en arcs de cercle. Quelques maisons suivent les routes de l’autre côté de la Zorn, où le canal de la Marne au Rhin fixe localement la limite sud du finage. Celui-ci dépasse largement le canal au sud-ouest.


Eckartswiller

490 hab., 1 243 ha dont 236 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 3 km au nord de la ville, dans le parc des Vosges du Nord. La commune s’étend largement sur le plateau boisé et atteint la limite du département de la Moselle près de Phalsbourg, ainsi que la vallée de la Zinsel au nord. Elle inclut ainsi le plateau du Fallberg et la forêt de Dettwiller. Les altitudes les plus élevées sont à l’est des reliefs au-dessus du talus oriental (437 m). L’autoroute de l’Est (A 4) court sur le plateau et débouche dans la plaine près du village par le vallon du Michelsbechtel, qui rejoint la Zorn, rive gauche, à Monswiller juste en aval de Saverne. Le village est au pied du talus des grès, soudé à Saint-Jean-Saverne; juste à l’est s’étalent les aires de service de Saverne sur l’autoroute. Le niveau de la population communale reste stable.


Ernolsheim-lès-Saverne

610 hab., 1 094 ha dont 586 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 7 km NNE de la ville, dans le Parc régional des Vosges du Nord. Le nom vient d’Arnold. Le village, étiré au pied du talus de grès vosgien nommé ici Frohnberg et montant à 417 m, est dominé par quelques restes oubliés du château de Warthenberg perchés sur les rochers du Daubenschlagfelsen, lieux de fouilles récentes et objets de vives curiosités; un oppidum celtique a été trouvé au sud sur les hauteurs de Heidenstadt. Le village a de belles maisons à colombage; horlogerie P. Lannier (70 sal.). Dans la plaine, l’autoroute écrone l’angle sud-est du finage, qui conserve un bois. Le finage est limité au nord par le cours de la Zinsel du Sud. Le nom fut Ernolsheim-Saverne jusqu’en 1956; la population reste stable.


Furchhausen

400 hab. (Furchhausois), 286 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 7 km à l’ESE de la ville dans l’Arrière-Kochersberg. La population s’est accrue de 10% entre 1999 et 2007.


Gottesheim

350 hab., 511 ha, commune du Bas-Rhin, à l’extrémité NE du canton de Saverne, 3 km au nord de Dettwiller dans la plaine. Le nom était Godomaresheim au 8e siècle, et ne doit donc rien à un dieu mais vient d’un patronyme germanique, comme le précédent. Elle a gagné plus de 40 hab. de 1999 à 2007. L’autoroute de l’Est passe au sud du village et y offre une aire de repos.


Hattmatt

650 hab., 415 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 9 km au NE de la ville au bord de la Zinsel du Sud; petite fabrique de forets Fammab (au groupe autrichien Ehgartner, 30 sal.).


Littenheim

290 hab., 421 ha, commune du Bas-Rhin à l’est du canton de Saverne, 4 km au SE de Dettwiller dans une tête de vallon de l’Arrière-Kochersberg. Elle a gagné 70 hab. de 1999 à 2007, soit 32%.


Lupstein

790 hab., 782 ha, commune du Bas-Rhin à l’est du canton de Saverne, 3 km au SE de Dettwiller. Le village, sur les collines, domine la plaine de la Zorn; l’habitat est complété au nord-ouest par un nouveau quartier dans la plaine, en bordure du canal de la Marne au Rhin; terrassements et récupération GCM Environnement (45 sal.), belles fermes du Kochersberg. Le finage comprend au nord-est le hameau et l’ancien moulin de Pappelmuehl, est limité au nord par le cours de la Zorn et atteint à l’ouest le cours du Drusenbach, affluent de droite de la Zorn, dominé par de fortes collines boisées. Un autre hameau a grandi à l’angle nord-ouest du finage, en extension du bourg de Dettwiller sur la rive droite de la Zorn. La population a augmenté récemment (580 hab. en 1982, 760 en 1999).


Maennolsheim

180 hab., 274 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 10 km ESE de la ville dans l’Arrière-Kochersberg, sur la D 41; transports Metz (25 sal.).


Monswiller

2 100 hab., 472 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 2 km au NE de la ville sur la rive gauche de la Zorn, parcourue par le canal de la Marne au Rhin et la voie ferrée. Le village a une église à tour-porche et nombreux ex-voto. Un peu étriqué, il s’est doublé au nord-ouest du lotissement d’Heumatt, tandis que des alignements de maisons suivent les routes et les berges d la Zorn dans la plaine alluviale, et que se sont développées au sud, en bordure de Saverne, des zones d’activités formant le quartier de Zornhoff. Vers le sud-est, la commune inclut une partie de la forêt domaniale de Saverne et le parc de la Faisanderie; le finage atteint au sud le cours de la Mossel et inclut un grand triangle de croisements de routes avec échangeur.

La commune a reçu plusieurs usines: Haemmerlin (120 sal.), spécialiste de brouettes depuis 1895, approvisionne notamment 70% du marché français; embouts d’acier pour chaussures de sécurité (Esjot Goldenberg, 50 sal., groupe Texon), fabrique de matériel agricole Kuhn MGM (75 sal.), menuiserie de bois et plastiques Lutz (55 sal.), négoce d’horlogerie Fossil (120 sal.), d’outillages Auerswald Wolff (25 sal.); publicité Adrexo (130 sal.); mais la fabrique d’amplificateurs et tuners Yamaha a cessé son activité en 2003. La population était stable depuis longtemps mais a gagné plus de 200 hab. entre 1999 et 2007.


Ottersthal

760 hab., 313 ha dont 215 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, en banlieue nord de la ville; elle a plusieurs ateliers, mais a perdu une cinquantaine d’habitants entre 1999 et 2007. Le petit village se tasse au débouché d’un court vallon de l’escarpement du plateau de grès, qui descend du col de Saverne; mais de nombreux pavillons se sont dispersés dans la plaine jusqu’à la chapelle Saint-Urbain (16e s.). Une autre chapelle (Sainte-Barbe, de 1630, restaurée en 1978) est sur le relief et présente de tableaux de bois sculpté.


Printzheim

210 hab., 430 ha, commune du Bas-Rhin à l’extrémité NE du canton de Saverne, 4 km au nord de Dettwiller dans le pays de Hanau.


Saint-Jean-Saverne

620 hab. (Saint-Johannais), 639 ha dont 452 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 4 km au nord de la ville au pied du talus des grès vosgien et dans le parc régional. Elle fut Saint-Jean-des-Choux avant la Révolution, mais le nom originel était Mayenheimswiller. Le village, jointif de celui d’Eckartswiller et aligné en rue au pied du relief, conserve une belle église abbatiale du 12e s. avec tapisseries, issue d’un monastère de bénédictines de 1126, qui imposa son nom; panorama de la chapelle du Mont-Saint-Michel; échangeur A 4-rocade de Saverne à l’est; mécanique Zwiebel (55 sal.). Sur le relief, le finage boisé monte à 437 m t atteint au nord la vallée encaissée de la Zinsel du Sud.


Steinbourg

2 000 hab., 1 273 ha dont 381 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 6 km au NE de la ville au bord de la Zorn; elle bénéficie du canal de la Marne au Rhin, d’une gare, de l’aérodrome de Saverne-Steinbourg et de la forêt domaniale de Saverne dans la plaine alluviale. Elle a reçu plusieurs usines et ateliers: fabrique de crèmes glacées du groupe états-unien Mars (Masterfoods, 270 sal.); pavés de béton Heinrich Bock (70 sal.), scierie-caisserie SCS (50 sal.), recyclage de plastiques Dekura (35), menuiserie Jung (30 sal.); secrétariat Saveico (Saverne Entreprise d’insertion par l’économique, 40 sal.); négoces de matériel agricole GGP (25 sal.), de plomberie Siehr (30 sal.); Saverne Transports (70 sal.), transports par cas Rohan (20 sal.). La population reste stable.

Le bourg est sur une colline qui domine la rive gauche de la Zorn. L’habitat s’est développé au nord sur la même colline dans le quartier de Kreuzelwasen, et au sud de l’autre côté de la gare et du canal dans le quartier de Gerieth, des ateliers se disposant de part et d’autre du canal. À l’ouest, le finage inclut le péage autoroutier de Saverne et deux échangeurs, ainsi que le plan d’eau des Rohan. Au sud, le territoire englobe un grand pan de la forêt domaniale de Saverne et va jusqu’au milieu de la vallée du Mosselbach. L’aérodrome et un grand terrain terrain d’autocross sont dans la partie sud-est du finage.


Waldolwisheim

550 hab., 565 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 6 km à l’est de la ville; la Mossel limite son territoire au nord. Le village, à l’origine à l’abri d’un petit vallon, aligne ses maisons sur la D 83 nord-sur et sur deux rues perpendiculaires encadrant le vallon.


Wolschheim

310 hab., 365 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Saverne, 9 km au SE de la ville dans les campagnes de l’Arrière-Kochersberg, dans un vallon qui descend vers le Rohrbach; discothèque Spirit (25 sal.).