Canton de Truchtersheim

Truchtersheim

2 900 hab., 992 ha, chef-lieu de canton du Bas-Rhin dans l’arrondissement de Strasbourg-Campagne, à 15 km NO de Strasbourg dans le Kochersberg, dont il est un village typique et le principal bourg; musée de pays et belles maisons à colombage; un collège public, magasin Super-U (120 sal.), négoce de vausselle Exist (35 sal.), garage. Le centre villageois est sur une colline dominant la rive gauche du ruisseau d’Avenheim, qui devient plus loin le Leisbach et aboutit à la Souffel, rive gauche; il s’est entouré de nombreux lotissements sur les pentes et dans la vallée. La commune a englobé au sud en 1974 l’ancien village de Behlenheim au sud, de l’autre côté de la petite vallée, doublant alors presque sa population (de 700 à 1 400 hab.).

Celle-ci croît sensiblement depuis, car Truchtersheim a reçu d’assez nombreux nouveaux résidants, notamment cadres et membres de professions libérales, et dispose d’un bon équipement de commerces et services. Elle a gagné 500 hab. entre 1999 et 2007. Un nouveau plan d’urbanisme privilégie l’entrée sud, avec une zone commerciale. La ville est le siège de la communauté de communes du Kochersberg (19 communes, 16 100 hab.). Le canton a 21 800 hab. (19 300 en 1999) pour 24 communes et 13 232 ha (157 de bois seulement); il est tout entier dans le Kochersberg mais va jusqu’aux abords de l’agglomération de Strasbourg; la N 4 passe au sud.


Berstett

2 100 hab., 1 788 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 6 km ENE du chef-lieu. Elle englobe depuis 1972 les anciens villages de Reitwiller à l’ouest, Gimbrett et Rumersheim au NO, ce qui a triplé sa population, et celle-ci augmente depuis (1 300 hab. en 1975); belles fermes du Kochersberg, petits lotissements au bord de chaque village; négoce de matériel (Golz, 20 sal.), nettoyage Reger (20 sal.).


Dingsheim

1 300 hab., 495 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 7 km au SE du chef-lieu, sur la rive droite de la Souffel face à Griesheim, à 8 km du centre de Strasbourg. Les deux villages ne forment qu’une agglomération. La population a bondi de 430 à 1 200 hab. entre 1968 et 1975, puis légèrement régressé; mais elle a récemment repris.


Dossenheim-Kochersberg

220 hab., 179 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 5 km au SO du chef-lieu, entre les vallées de la Souffel au sud et du Plaetzerbaechel au nord; elle a gagné 40 hab. de 1999 à 2007.


Durningen

630 hab. (Durnendois), 402 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 4 km au NO du chef-lieu sur une pente exposée au sud à la tête d’un vallon; elle avait 260 hab. seulement en 1968. Le finage est étendu vers le nord-ouest, où il atteint la vallée du Rohrbach juste devant Rohr.


Fessenheim-le-Bas

490 hab., 495 ha, commune du Bas-Rhin au SO du canton de Truchtersheim dans le Kochersberg, 18 km ONO de Strasbourg («le Bas» depuis 1926); ancienne voie romaine vers Saverne, vallée de la Souffel au nord de la commune, écart de l’Ancienne Gare au sud. Longtemps stagnante, la population a nettement augmenté après 1990 (250 hab.) et a encore gagné 70 hab. de 1999 à 2007.


Furdenheim

1 150 hab., 581 ha, commune du Bas-Rhin dans le sud du canton de Truchtersheim, 15 km à l’ouest de Strasbourg sur la N 4 au croisement de la D 30, le long de laquelle s’étirent ses maisons; belles fermes du Kochersberg; fabrique de condiments Nactis, ex-PB Gelatins (50 sal.) naguère au groupe belge Tessenderlo, négoce d’appareils de mesure Velta (Afriso Eurojauge, 20 sal.). La population n’atteignait que 750 hab. en 1990.


Gougenheim

500 hab., 658 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 6 km au NO du chef-lieu; le village, compact, a de belles fermes du Kochersberg; nettoyage Prop et Net (25 sal.). Le Rohrbach coule un peu à l’ouest et le finage s’étale vers l’est. Gougenheim avait fusionné avec Rohr de 1973 à 1985; elle n’avait que 380 hab. en 1999: le gain a été de 32%.


Griesheim-sur-Souffel

1 200 hab., 419 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 7 km au SE du chef-lieu, 9 km NO du centre de Strasbourg et face à Dingsheim, avec laquelle elle partage commerces et artisanat; transports Denni Legoll (50 sal.) et Geissel (25 sal.), constructions H Sols Industriels (25 sal.). On écrivait Souffle avant 1965. Le nombre d’habitants a bondi entre 1968 (280 hab.) et 1975 (1 100) mais a peu évolué depuis. Le village fait désormais une urbanisation continue avec Dingshem au sud et Pfulgriesheim au nord: le finage, étroit, s’étire d’ouest en est sur la colline qui domine la rive gauche de la Souffel.


Handschuheim

310 hab., 240 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 13 km à l’ouest de Strasbourg près de la N 4, dans le Kochersberg; le petit village est juste à l’ouest d’Ittenheim. Handschuh est un gant, probablement transformé jadis en patronyme — rien n’atteste que le village fût jadis un pays de gantiers; machines électriques Vivirad (25 sal.).


Hurtigheim

510 hab., 463 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 13 km à l’ONO de Strasbourg sur une ancienne voie romaine vers Saverne; la commune est limitée au nord par le cours de la Souffel; ses maisons rejoignent au sud celles d’Ittenheim; négoce de voilages et literie Haudenschild (30 sal.) . La population a augmenté de 60 hab. entre 1999 et 2007.


Kienheim

590 hab., 318 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 5 km au NO du chef-lieu, dans les collines qui prolongent le Kronberg; le village, au creux d’un vallon, est doublé au nord par le lotissement de Huneberg. Quelques vignes apparaissent à l’est. La population était tombée à 160 ou 170 hab. entre 1940 et 1970 et a nettement augmenté dans les années 1970, atteignant 520 hab. en 1982, puis a gagné 60 hab. après 1999.


Kuttolsheim

660 hab., 459 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 8 km au SO du chef-lieu; village pittoresque à la source de la Souffel, cité dans les «villages de charme» avec église classée et chapelle de pèlerinage, restes de voie romaine issue de Strasbourg; constructions Wimmer (45 sal.). Le peuplement a repris depuis le creux de 1968 (410 hab.).


Neugartheim-Ittlenheim

710 hab., 406 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 5 km OSO du chef-lieu; le centre communal est à Ittlenheim; la commune a englobé en 1972 au nord-ouest l’ancien village de Neugartheim et le sommet du Kochersberg (301 m), où sont des restes d’une motte féodale. La limite méridionale de la commune suit le cours de la Souffel. Le nom de Neugartheim, qui semble évoquer un «nouveau jardin», est en fait une adapation de l’ancien Nugaretum, noyeraie. La population s’est accrue d’une centaine d’habitants entre 1999 et 2007.


Osthoffen

810 hab., 511 ha, commune du Bas-Rhin à l’extrême sud du canton de Truchtersheim, 14 km à l’ouest de Strasbourg. Possédant le seul château du Kochersberg (13e et 18e s.), avec jardin, Osthoffen est aussi classé dans les «villages de charme» pour ses belles fermes. Il est le siège de la communauté de communes des Châteaux (5 communes, 6 000 hab.). Sa population a augmenté de 120 hab. entre 1999 et 2007.


Pfettisheim

800 hab., 484 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 3 km à l’est du chef-lieu; centre de soins. Sa population était passée de 320 hab. en 1968 à 790 en 1990 (770 en 1999).


Pfulgriesheim

1 300 hab., 481 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 6 km ESE du chef-lieu, à 10 km du centre de Strasbourg; collège public, et un bel accroissement de population depuis les 350 hab. de 1962, dont une centaine de 1999 à 2007. Le village s’est épaissi des deux côtés du Leisbach, affluent de gauche de la Souffel.


Quatzenheim

790 hab., 307 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 6 km au SSO du chef-lieu et 15 km à l’ONO de Strasbourg, au bord du Souffel, rive droite, et sur l’ancienne voie romaine vers Saverne; cimetière israélite. Elle a gagné 70 hab. de 1999 à 2007.


Rohr

290 hab., 334 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 7 km au NO du chef-lieu. Elle avait été absorbée par Gougenheim entre 1973 et 1985. Le village-rue est sur la rive gauche du Rohrbach, dont le cours fixe la limite orientale du territoire.


Schnersheim

1 200 hab., 1 082 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 3 km OSO du chef-lieu. Elle a absorbé en 1972 les anciens villages d’Avenheim (source sulfureuse), au nord, et Kleinfrankenheim, à l’est. Le village est sur une colline, ses deux associés s’abrite dans des vallons. La population a gagné 200 hab. de 1999 à 2007.


Stutzheim-Offenheim

1 500 hab., 714 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 12 km au NO de Strasbourg, au bord de la Souffel; nombreuses belles maisons du Kochersberg. Le village est en deux noyaux de part et d’autre de la Souffel. Offenheim, au nord de Stutzheim, était le centre d’une ancienne commune absorbée en 1972, et a une église classée du 12e siècle. La population est en forte croissance depuis quelques années: 540 hab. en 1975, 630 en 1982, 980 en 1990. Il s’y est ajouté une centaine d’habitants de 1999 à 2007.


Willgottheim

1 100 hab., 900 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 8 km à l’ouest du chef-lieu. Elle englobe depuis 1972 l’ancien village de Wœllenheim au nord; sa population a fortement progressé entre 1990 (600 hab.) et 1999, et encore gagné 180 hab. de 1999 à 2007. Le finage, étiré du SO au NE, est limité au nord par la vallée du Rohrbach.


Wintzenheim-Kochersberg

290 hab., 1 897 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 8 km à l’ouest du chef-lieu. L’adjonction Kochersberg est de 1926. Le village s’abrite dans une cuve de tête d’un vallon qui descend au sud-est vers la Souffel.


Wiwersheim

730 hab., 329 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Truchtersheim, 3 km au sud du chef-lieu; musée d’art et d’histoire locale; comptoir agricole et station d’expérimentation; aide à domicile Simply City (35 sal.). La population augmente depuis le creux de 1962 (220 hab.); elle a gagné 230 hab. de 1999 à 2007, soit près de la moitié!