Canton d'Ensisheim

Ensisheim

7 100 hab. dont 100 à part, 3 659 ha dont 1 153 de bois, chef-lieu de canton du Haut-Rhin dans l’arrondissement de Mulhouse, 15 km au nord de Mulhouse, au confluent de l’Ill et de la Thur à la limite NE du Bassin Potassique. C’est une ancienne capitale des Habsbourg, dont le palais de la Régence, du 16e s., a reçu un temps le Parlement (conseil souverain d’Alsace) au lendemain du traité de Westphalie (1648), avant son transfert à Colmar.

La vieille ville est sur la rive droite de l’Ill et porte encore la trace de ses anciens fossés. Elle offre un large éventail patrimonial: hôtel de ville et maisons du 16e s., hôtel de la Couronne (début du 17e), promenade des remparts, trois musées: fouilles, néolithique (sépultures, céramiques rubanées) et un gros aérolithe de 55 kg tombé aux environs en 1492; musée historique de la Régence; musée du mineur; parc de loisirs, avec plan d’eau. La ville est également dotée d’un hôpital et d’un collège publics et d’une maison centrale de détention; cave coopérative vinicole; hôtel du Domaine du Moulin (35 sal.).

Ensisheim est devenue un bourg de services et de résidence ouvrière, avec quelques ateliers et des établissements accueillis au titre des reconversions du Bassin Potassique: systèmes de guidage linéaire THK (japonais, 400 sal.); machines-outils Krause (Thyssenkrupp, 170 emplois, groupe allemand); mais la fabrique de cédéroms MAM (Manufacturing Advanced Media Europe, ex-Mitsui, 180 sal.), apparue en 1997, produisant 30 millions de disques par an, puis passée au groupe italien Italcard, a été fermée. De moindre taille sont les fabriques de papiers d’emballage Mupa (45 sal.), d’armes Nemrod Franconia (40 sal.), de machines-outils Somex (40 sal.), de menuiserie métallique Samson (30 sal.), de sièges de bureau (Sedus, 30), de produits en béton KP1 (50 sal.); isolation (Sempatap, 25), peinture Bader (30 sal.), constructions LGTP (30 sal.), réseaux électriques Sobeca (25 sal.); transports Kessler (100 sal.), Richert (35 sal.), Exapaq (35 sal.); Intermarché (25 sal.), Simply Merket (20 sal.), négoce d’emballages Cenpac (45 sal.); travail temporaire Alsace Intérim (25 sal.).

L’habitat urbain s’est surtout développé vers le sud-ouest où s’est construite la cité Sainte-Thérèse du Bassin Potassique, et plus récemment vers le nord-ouest , où une zone industrielle a été ouverte de l’autre côté de la Thur. Un grand plan d’eau longe la Thur dans les anciennes installations minières de Sainte-Thérèse. La croissance a été beaucoup plus limitée à l’est, dans le faubourg Saint-Martin et l’axe de l’Octroi. L’extrémité sud-ouest du finage est boisée; vers le sud-est le territoire communal s’étend loin dans la forêt de la Hardt, que traverse l’ancien canal du Rhône au Rhin, et que longe au nord l’ancien canal d’évacuation des mines de potasse. L’A 35 passe entre la ville et la forêt et offre un échangeur avec la D 2.

La ville anime la communauté de communes du Centre Haut-Rhin (9 communes, 12 900 hab.). Sa population, qui était de 3 000 hab. en 1876 et 4 000 en 1954, continue à croître depuis (+ 400 hab. de 1999 à 2007). Le canton d’Ensisheim a 25 500 hab. (23 200 en 1999) et 17 communes sur 26 624 ha (5 807 de bois), ce qui en fait le deuxième d’Alsace par l’étendue; il englobe le nord de la Hardt et va du Bassin Potassique (Pulversheim) au Rhin (Fessenheim), atteignant au nord le canton de Colmar et au sud l’agglomération de Mulhouse, mordant au sud-est sur la forêt de la Hardt. L’Ill et l’A 35 le traversent à l’ouest dans le sens sud-N. L’aérodrome de Colmar-Meyenheim est dans le canton.


Biltzheim

370 hab., 715 ha dont 215 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 11 km au NNE du chef-lieu. Le village est sur la rive gauche de l’Ill, que longe à l’est le vieux canal Vauban. Le finage est extrêmement étroit et long, étiré d’ouest en est sur 9 km, pour 1 à 2 km de large. Il atteint à l’ouest le cours de la Thur, sur lequel est le moulin de Blitzheim, et conserve aux environs une forêt communale, partie de la forêt de la Thur; l’autoroute A 35 passe en étrangère entre la forêt et le village; vers l’est sont d’autres bois communaux dans le prolongement de la Hardt, où se déploie le circuit automobile Anneau du Rhin, de 3 500 m, qui occupe 45 ha depuis 1996, propose des cours de pilotage et des festivals; golf. Le nom s’écrivait Bilzheim avant 1997 et a retrouvé alors une forme ancienne.


Blodelsheim

1 600 hab., 2 069 ha dont 541 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 17 km à l’est du chef-lieu, à la pointe NE de la forêt de la Hardt; voie ferrée et petite gare avec embranchement ferroviaire vers Fessenheim, nettoyage Provence (20 sal.); belles maisons à pans de bois. Le finage atteint le Rhin à l’est, doublé par le Grand Canal; à l’ouest, il englobe une bonne part de la forêt domaniale de la Hardt-Nord, dont un parc de loisirs dans une petite clairière. Le vieux canal de la Hardt traverse le territoire. La population croît depuis 1954 (800 hab.) et a gagné 200 hab. de 1999 à 2007.


Fessenheim

2 300 hab., 1 840 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, à 30 km SE de Colmar, sur le Rhin; un bief du Grand Canal d’Alsace, long de 17 km, débutant à Chalampé, a permis de fixer en 1956 une centrale hydraulique (16 m de chute), en 1977 une centrale nucléaire de deux réacteurs de 920 MW chacun, livrant environ 11 GkWh par an (680 salariés). La population, de 630 hab. au milieu du 20e s., est passée à 1 600 en 1954, puis est redescendue à 900 en 1968, pour remonter à 1 700 en 1975, 2 000 en 1982; elle a repris près de 200 habitants entre 1999 et 2007. Ces fortes oscillations sont évidemment liées à l’état des chantiers et des emplois.

Fessenheim, qui a vu naître Victor Schœlcher en 1804, lui a consacré un musée et dispose aussi d’un musée de la Hardt, ainsi que d’un musée EdF dit Maison des énergies. Elle a des aateliers de mécanique Endel (60 sal.) et de chaudronnerie Satem (40 sal.), une boulangerie Grenacker (20 sal.); supermarché U (80 sal.), gardiennage Huszovits (20 sal.), ambulances de Colmar (20 sal.), silos Armbruster. Vers l’ouest, le finage est traversé par le canal de la Hardt, contient une petite forêt communale et l’écart de Fahrenhoff, mais n’atteint pas l’ancien canal du Rhône au Rhin. Fessenheim est le siège de la communauté de communes Essor du Rhin (8 communes, 8 700 hab.), mais ne dispose pas de pont sur le Rhin.


Hirtzfelden

1 100 hab., 2 210 ha dont 624 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 9 km ENE de la ville, quasi-clairière dans la plaine céréalière de la Hardt, au centre d’une étoile de routes; Maison des jeunes pour la nature, petit musée de l’inventeur F.A. Jecker (1765-1834). Le finage empière largement au sud-ouest sur la forêt de Rothleible et dépasse vers l’est l’ancien canal du Rhône au Rhin. La population croît (560 hab. en 1975). Hirtz a la même origine que Hirsch (cerf).


Meyenheim

1 200 hab., 1 278 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 5 km au nord du chef-lieu au bord de l’Ill. Elle contient tout à l’est le vaste aérodrome militaire dit de Colmar-Meyenheim, avec base aérienne (BA 132) de chasseurs. DHL a dû renoncer à y implanter sa plate-forme de messageries à la suite de vives protestations contre les vols de nuit. La commune avait dépassé 2 000 hab. en 1962 mais, depuis, la base militaire a fortement réduit son activité et ses effectifs. La population a néanmoins repris une centaine d’habitants de 1999 à 2007. Le village est sur la rive gauche de la rivière, mais possède un faubourg sur la rive droite. L’A 35 passe un peu à l’est (échangeur). Au-delà de l’aérodrome vers l’est, le finage mord un peu sur les bois de Rothleible.


Munchhouse

1 600 hab. (Munchhousiens), 2 405 ha dont 1 249 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 8 km à l’est du chef-lieu, à l’orée de la forêt de la Hardt et au bord de l’ancien canal du Rhône au Rhin. Elle se veut une capitale du muguet. Le nom a remplacé Munckhausen… en 1871. Comme le précédent, il évoque la présence d’une propriété monacale. La population a crû récemment; elle n’était que de 940 hab. en 1982, et elle était restée à ce niveau depuis plus d’un siècle; elle a augmenté de près de 200 hab. entre 1999 et 2007. La commune s’étend vers l’ouest au-delà du canal en bordure de la Hardt Nord, et contient des terrains et installations militaires, dont une piste de 1 600 m utilisée à présent pour des compétitions et démonstrations d’automobiles. L’ancien canal des mines de potasse et le canal d’irrigation de la Hardt traversent le finage, qui se déploie largement à l’est et au sud-est dans la forêt de la Hardt.


Munwiller

500 hab., 674 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 8 km au nord de la ville; son ban est traversé à l’est par l’A 35 et effleure un peu plus loin la rive gauche de l’Ill. Le village est traversé par la Thur. Sa opulation a augmenté de 60 hab. entre 1999 et 2007.


Niederentzen

370 hab., 881 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 10 km NNE de la ville sur la rive gauche de l’Ill, en continuité avec Oberentzen, qui est juste en amont; silos Armbruster. Elle a gagné 50 hab. de 1999 à 2007. Le finage, très étiré d’est en ouest, atteint à l’ouest, au-delà de l’A 35, les bois qui longent la vallée de la Thur.


Niederhergheim

980 hab., 1 251 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 11 km SSE de Colmar sur la rive gauche de l’Ill; matériel de chantier Liebherr (Suisse, 100 sal. en trois unités), périphériques pour imprimantes Kern (50 sal.); le nombre d’habitants augmente lentement (+40 hab. de 1999 à 2007). Le ban communal est très étiré dans le sens ouest-est. À l’ouest, il est traversé par l’A 35, équipée d’un gros échangeur où se sont installés les ateliers; il atteint le cours de la Vieille Thur et le canal des Douze Moulins, dans la forêt communale où sont le moulin de Niederhergheim et la ferme Ziegelscheuer. Au sud-est, il est longé par le canal Vauban, et le dépasse à sa pointe orientale dans un secteur d’étangs de gravières partagé avec Sainte-Croix-en-Plaine.


Oberentzen

530 hab., 881 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 9 km NNE du chef-lieu sur la rive gauche de l’Ill. Le territoire communal atteint à l’ouest le cours de la Thur, est traversé par l’autoroute A 35 et le canal Vauban, et contient au sud-est une partie de l’aérodrome militaire de Colmar-Meyenheim ainsi qu’un bois communal.


Oberhergheim

1 200 hab., 1 986 ha dont 468 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 13 km SSE de Colmar au bord de l’Ill; gravière des Elben (40 sal.). Le ban de la commune atteint à l’ouest le cours de la Vieille Thur et engobe une grande forêt communale qui fait partie de l’ensemble forestier de la Thur; l’A 35 passe à l’ouest du village, tandis que le canal Vauban, qui suit la rive droite de l’Ill en amont, s’en détache en aval vers l’ENE, fixant la limite nord-est du ban. Une autre forêt communale et un large étang de grévière sont à l’est.


Pulversheim

2 800 hab., 854 ha dont 302 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, à 6 km SO du chef-lieu, 10 km au SE de Guebwiller et 12 km au NNO de Mulhouse, dans la partie septentrionale du Bassin Potassique. La commune n’avait que 300 hab. avant les années 1930; la population est passée à 1 500 en 1954, 2 100 en 1975 et s’est maintenue depuis, avec toutefois une nette augmentation récente: un gain de 500 hab. entre 1999 et 2002.

La ville a un lycée polyvalent. L’ancien noyau villageois était très petit; il a été submergé par les cités ouvrières qui se sont étalées à l’est, non loin des anciens puits Théodore et Eugène de Wittenheim. Des bois acompagnent le cours de la Thur le long de la limite occidentale, les installations du puits Rodolphe débordant un peu sur le territoire de Pulvershim à l’ouest de la Thur. Il reste quelques traces du puits Ensisheim III, qui avait été foré sur le territoire commual, à la pointe nord-est.

La nouvelle aire de la Thur (40 ha), financée au titre de la reconversion du Bassin, a attiré Faurecia (Sielest, sièges pour automobiles, 420 sal.), MSU (Urbain, matériel d’escalade, 60 sal.), les tubes en acier ATCM (Alsacienne de tuyauterie et chaudronnerie, 60 sal.), l’électronique Thurmelec (40 sal.), les traitements de surface Impreglon (30 sal.), les moteurs électriques Helmke (45 sal.), les ficelles et tresses Teo Ber Automotive (25 sal., entreprise issue d’une ancienne usine de non tissé Lambiotte reprise par l’états-unien Foss puis cédée à une entreprise turque d’autocars); installations électriques Snef (110 sal.), nettoyage Pardavila (120 sal.).


Réguisheim

1 800 hab., 2 387 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 3 km au nord de la ville sur la rive droite de l’Ill; travaux publics Transroute (60 sal.). La population est stable depuis 150 ans; elle a gagné 80 hab. entre 1999 et 2007. Le canal Vauban et l’A 38 passent à l’est du village ancien. Sur la rive gauche, les lotissements doublent la surface habitée. Côté ouest, le finage dépasse le cours de la Thur et atteint la forêt communale de Merxheim. Vers le sud, il arrive aux premières maisons d’Ensisheim en englobant une forêt communale des bords de l’Ill; transports Farming Road (35 sal.), travaux publics Transroute (90 sal.).


Roggenhouse

490 hab., 645 ha dont 262 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 10 km à l’ENE du chef-lieu, sur la D 50 à l’orée de la forêt de la Hardt, entre l’ancien canal du Rhône au Rhin et le petit canal de la Hardt. Le finage s’étire vers le sud-est dans la forêt, dépassant même l’ancien canal des Potasses. Elle a ggagné 90 hab. de 1999 à 2007.


Rumersheim-le-Haut

1 100 hab., 1 667 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 16 km à l’est du chef-lieu, entre la forêt de la Hardt et le Rhin; plasturgie Plaxer (30 sal.); elle a gagné une centaine d’habitants entre 1999 et 2007. Le ban communal atteint le Rhin et la frontière au nord-est, englobant une section du Grand Canal et un vaste étang de gravière attenant. Il contient à l’ouest une partie de la forêt de la Hardt, au-delà de la voie ferrée et du canal de la Hardt.


Rustenhart

790 hab., 1 222 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton d’Ensisheim, 12 km NE du chef-lieu sur la route de Neuf-Brisach (D 2); son territoire est traversé par l’ancien canal et inclut à l’est le gros hameau de Rheinfelderhof près du canal de la Hardt.