Canton de Gy

Gy

1 070 hab. (Gylois), 2 460 ha dont 1 031 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Vesoul, 35 km SO de la préfecture (18 km ESE de Gray). La bourgade se divise entre un village haut, autour du château épiscopal des 15e, 16e et 18e s., et un village bas avec une mairie néoclassique; elle a reçu le label de «petite cité comtoise de caractère» et montre des restes de fortifications ainsi que de nombreux bâtiments classés.

Elle a un collège public et un privé, quelques ateliers dont la menuiserie métallique Javey (portes et grilles, 65 sal., depuis 1986); autocars et ramassage scolaire Danh (220 sal.), peinture JLG (35 sal.), finitions de bâtiment SPPI (25 sal.). En dépit de la brièveté de son nom, Gy n’est pas associée au trio des villes de «mots croisés» formé par Ay, Eu et Is (sur Tille), sans doute plus connues qu’elle. La commune a eu près de 3 000 hab. au début du 19e s., et sa population a diminué jusqu’à un minimum de 940 hab. en 1968; elle n’a que peu repris depuis, dont 40 hab. de 1999 à 2008. Elle est le siège de la communauté de communes des Monts de Gy, qui réunit 25 communes (5 800 hab.).

Le canton a 4 900 hab. (4 400 en 1999), 20 communes et 20 333 ha dont 7 264 de bois; il associe à la plaine de Gy quelques collines plus accidentées au SE, dans le champ de failles qui hache le plateau jurassique au sud-ouest de Vesoul. Le gouffre de Fourouse se visite à Velleclaire (80 hab., 413 ha dont 134 de bois), 5 km au NE de Gy. Frasne-le-Château (320 Frasnois dont 50 à part, 1 250 ha dont 407 de bois), 10 km au NE de Gy, a un gros château des 15e et 16e s., restauré au 19e, et un centre éducatif religieux; la commune a gagné 50 hab. de 1999 à 2008.

Bucey-lès-Gy (670 Bucéens, 2 130 ha dont 824 de bois), 3 km au NE de Gy, s’est accrue de 60 hab. après 1999; elle s’orne d’un clocher aux tuiles vernissées, de nombreuses maisons classées, notamment d’anciennes maisons de vignerons, ainsi que d’une mairie et d’un lavoir du 19e s., et a fait un effort d’aménagement de sa place principale selon des formes d’art contemporain (par D. Marcel et A. Scaranello, 1994); elle aussi a reçu le label de «petite cité comtoise de caractère»; l’entreprise de génie thermique Franche-Comté Chauffage (65 sal.) est son principal établissement. La Morthe a sa source à Bucey et coule vers l’ouest, atteignant la Saône un peu en amont de Gray.

Au sud-ouest du canton, Choye (410 Choyens dont 55 à part, 1 440 ha), 4 km OSO de Gy, a un château du 18e s. qui héberge un institut médico-éducatif. Très curieusement, elle voisine à l’ouest avec Velloreille-lès-Choye (75 hab., 413 ha dont 160 de bois) et à l’est avec Autoreille (290 Autorillais, 998 ha dont 432 de bois); celle-ci, à 4 km au sud de Gy, offre un jardin aquatique Acorus et un grand karting où se déroulent des championnats.