Canton de Riom-ès-Montagnes

Riom-ès-Montagnes

2 800 hab. (Riomois), 4 648 ha dont 938 de bois, chef-lieu de canton du département du Cantal dans l’arrondissement de Mauriac, 37 km ENE, à 840 m. C’est un vieux bourg-marché, avec une église romane des 11e-12e s.; quelques ateliers subsistent, nés des investissements d’anciens marchands de toiles; fromagerie (groupe Lactalis, 160 sal.), carrières, fabrique de charbons actifs filtrants (Ceca, 45 sal.) , maçonnerie Verdier (30 sal.) Carrefour (20 sal.); collèges public et privé, maison de retraite, clinique de 50 lits (55 sal.), institut de rééducation pour sclérosés en plaques. La bourgade a de nombreuses foires de bétail, et une gare sur ce qui est devenu le «chemin de fer touristique Gentiane-Express». Elle a perdu 110 hab. de 1999 à 2008.

Riom vante une spécialité de distilleries d’apéritifs à la gentiane et une Maison de la gentiane, avec jardin botanique; toutefois la marque la plus célèbre, la Suze, très parisienne par ses formes de publicité, est fabriquée depuis 1885 à Maisons-Alfort et intégrée au groupe Ricard (Pernod), qui fait même cultiver la gentiane en Normandie depuis 1994…; seule la maison Avèze s’affiche sur place (rue de la Gentiane évidemment), tandis que la Salers est domiciliée près d’Égletons en Corrèze. Riom, «station verte de vacances», a un site d’habitat préhistorique au nord-ouest à Châteauneuf; elle est le centre de la communauté de communes du pays Gentiane (12 communes, 5 700 ha).

Le canton, entièrement dans le Parc des Volcans, a 4 800 hab. (5 200 en 1999), 8 communes, 23 338 ha dont 3 946 de bois. Limité à l’est par la Petite Rhue, il s’étend sur les planèzes septentrionales du massif du Cantal, où il atteint 1 500 m au sud, et sur le Cézallier; il confine au nord aux gorges de la (grande) Rhue; hors de celles-ci, les vallées sont assez faiblement marquées. Quelques lacs, dont l’étang de Majonenc (13 ha) à Riom, juste au nord de la ville. La voie ferrée de Neussargues à Bort traverse le canton. Apchon (210 hab., 1 243 ha), 6 km au SE de Riom, à 1 060 m, propose un ancien château de laves sur une butte et un large panorama sur le Cantal.

Trizac (570 hab., 4 490 ha), à 11 km SO de Riom sur la route de Mauriac à 960 m, est connu pour ses foires de bestiaux et ses burons de pierres sèches, dispersés sur le plateau que l’on nomme planèze de Trizac; son finage inclut quelques lacs peu profonds aux contours changeants. La commune a perdu encore une centaine d’habitants de 1999 à 2008, et Apchon une quarantaine. Saint-Étienne-de-Chomeil (220 hab., 2 757 ha dont 1 068 de bois), 14 km au NO du chef-lieu, a une gare au Pertus sur le Gentiane-Express; à l’est, son finage englobe le lac du Mont du Bélier, assorti d’un site de troubières de 10 ha, et atteint au nord-est les gorges de la Rhue; fabrique de ferments Biovitis (25 sal.).