Communauté de communes de Grand Lieu

Grand-Lieu

(communauté de communes), intercommunalité de Loire-Atlantique associant 9 communes (37 700 hab.) autour de Saint-Philbert et siégeant à La Chevrolière. Toutes les communes ont plus de 2 000 habitants: Le Bignon, La Chevrolière, Geneston, La Limouzinière, Montbert, Pont-Saint-Martin, Saint-Colomban, Saint-Lumine-de-Coutais, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Le nom est celui du lac de Grand-Lieu, étendue d’eau au SO de Nantes, dont la surface varie de 3 500 ha en été à 6 500 ou 7 000 ha en hiver, selon le niveau des eaux — ce qui en fait en été le plus grand lac naturel de France. Le nom est parfois écrit Grandlieu. Le lac est principalement alimenté par la Bologne et les eaux venant du sud. Son exutoire est, au nord-ouest, l’Acheneau, qui se dirige vers l’estuaire de la Loire en se frayant un passage dans un espace marécageux, et qui est intermittent, le niveau du lac pouvant être plus bas que celui de la Loire à marée haute. Le lac, qui occupe une légère dépression tectonique, fermée en aval par les alluvions de la Loire, repose sur une épaisse couche de tourbes; il est apprécié comme réserve ornithologique et pour ses poissons, mais la pêche s’est beaucoup réduite. Ses rivages sont assez peu accessibles; mais un observatoire et un village de pêcheurs ont été aménagés à La Chevrolière. Le plan d’eau est presque en entier attribué à la commune de Saint-Philbert. Une appellation d’origine contrôlée muscadet côtes-de-grand-lieu a été reconnue en 1994, pour 800 ha de vignes, sur 19 communes environnant le lac.


Bignon (Le)

(3 780 Bignonnais, 2 754 ha dont 257 de bois) est une commune de Loire-Atlantique dans le pays de Grand-Lieu, 15 km ENE de Saint-Philbert, 14 km SSE de Nantes. Elle est traversée au nord par l’A83, avec péage, échangeur et zone d’activités; château de l’Épinay à l’ouest. Sa population croît avec l’expansion de la métropole: elle était de 1 400 hab. en 1954, et a augmenté de 1 150 hab. depuis 1999 (+44%); fabrique de cartons ondulés DS Smith (150 sal.), au SO en bout de la zone d’activités de Tournebride; produits alimentaires surgelés Galliance (Terrena, ex-Gastronome, 140 sal.), équipements de contrôle Fives Filling & Sealing (140 sal.), coutellerie Vitry (70 sal.), pompes Calpeda (55 sal.), menuiserie Juignet (40 sal.), chaudronnerie CTN (30 sal.), structures provisoires Brelet (ISF Event, 60 sal.), charpentes You (35 sal.), verre plat Silicia Glass (30 sal.), pâtisserie Ardelice (25 sal.); négoce d’emballages Publi Embal (35 sal.), installations électriques Vigilec (30 sal.), transports Leray (50 sal.); base d’autoroute ASF (25 sal.), ingénierie de bétons Arest (35 sal.), aménagement paysager Jardins de Gally (30 sal.).


Chevrolière (La)

(5 580 Chevrolins, 3 256 ha dont 294 de bois) est une commune de Loire-Atlantique, dans la communauté de Grand-Lieu, 7 km NNE de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, 14 km SSO de Nantes. Son finage est bordé à l’ouest par le lac de Grand-Lieu; le petit village de pêcheurs de Passay n’y compterait plus que 8 artisans là où il en eut 120; il abrite néanmoins la Maison du Pêcheur et l’Observatoire du lac. La commune a eu 1 800 à 2 000 hab. de 1840 à 1965 et croît depuis, gagnant 660 hab. depuis 1999. Le siège de la communauté de communes de Grand-Lieu, qui groupe 9 communes (34 000 hab.) autour de Saint-Philbert, est à La Chevrolière. Au nord, village de Tréjet, avec le Port des Roches et le château du Logis; à l’est, château de la Freudière; au NE, parc d’activités du Bois Fleuri.

C’est dans ce parc que se tient depuis 1990 la principale affaire de La Chevrolière, la fabrique d’encres et films thermiques Armor (520 sal., siège à Nantes, 1 800 salariés dans le monde en huit sites), d’origine locale (Galland et Brochard, 1922, pour le papier carbone), plus tard à la famille Rufenacht (jusqu’alors importatrice de café au Havre), puis en 2008 dans le groupe d’investissement lyonnais Orfite, et finalement à ses cadres en 2014; la firme évolue vers les procédés de captation de l’énergie solaire.

À l’est de la commune sur la grand-route de Nantes, la vaste zone d’activités de Tournebride, intercommunale, totalisant 900 emplois, a été lancée par l’implantation par Ouest-France de l’mprimerie de presse SIGL (70 sal., 290 000 ex. par jour). Le parc abrite aussi le traitement d’archives AGO (170 sal., repris en 2009 par Pro Archives) et les logiciels Proginov (180 sal., d’origine locale, 1996). Parmi les autres activités dans la commune: menuiserie ST-Bois (Billard, 60 sal., carrosseries d’automobiles), convoyeurs pour industries agro-alimentaires Acemia (45 sal.), matériels de transmissions hydrauliques HDS (25 sal.) et électriques Erelec (25 sal.); charcuteries et salaisons Guéry (20 sal.); négoces de fruits et légumes Océane (60 sal.), de fournitures Secofluid (45 sal.), étanchéification TSM (35 sal.), nettoyage CNH (75 sal.); transports CGVL (35 sal.).


Geneston

(3 680 Genestonnais, 804 ha) est une commune de la Loire-Atlantique dans la communauté de Grand-Lieu, 12 km ENE de Saint-Philbert, 20 km au sud de Nantes; longtemps rattachée à Montbert, elle n’a été créée qu’en 1954, avec 720 hab., et sa population croît depuis. Elle a sensiblement augmenté depuis 1999, gagnant quelque 1 460 hab. (+65%). Mais ses ateliers de confection ont peu à peu disparu. Dans les autres activités, atelier de mécanique Sogami (35 sal.), pâtisserie Mag M (50 sal.) et bureaux de Gourmet Pâtissier (50 sal.), magasins Intermarché (60 sal.), Point P (25 sal.); transports Jardel (35 sal.), CGVL (25 sal.). Geneston fut le lieu de naissance des meubles de cuisine Arthur Bonnet en 1927, passés au groupe Pinault en 1987, puis à LFI (goupe Valois), enfin à l’italien Snaidero en 2000. Il n’en reste qu’un magasin d’exposition.


Limouzinière (La)

(2 430 Limouzins, 2 954 ha) est une commune de Loire-Atlantique, 7 km au SE de Saint-Philbert sur la rive gauche de la Logne, dans la communauté de Grand-Lieu. Elle se distingue par son vignoble (229 ha) et la présence de la fabrique de camping-cars Pilote (GP), créée en 1962, qui emploie 260 personnes sur place et 500 en tout, fabrique 3 300 véhicules par an et a pu racheter Le Voyageur en 2000 et les firmes allemandes Frankia en 1991 et RMB en 2002. Aux Grands Gâts, Valorem a ouvert en 2011 un site de trois éoliennes Repower (6,2 MW). La commune a augmenté de 1 000 hab. depuis 1999 soit +69%.


Montbert

(3 150 Montbertains, 2 824 ha) est une commune de Loire-Atlantique dans la communauté de Grand-Lieu,14 km ENE de Saint-Philbert et 21 km SSE de Nantes sur la rive gauche de l’Ognon; châteaux et parc de la Brenière au nord, un centre hospitalier au NE au-delà de l’A83; salaisons Piveteau (90 sal.). Elle a eu plus de 2 600 hab. de 1850 à 1900 puis sa population était tombée à 1 500 hab. en 1954; elle a augmenté jusqu’en 1980, a plafonné ensuite puis vient de gagner 810 hab. (+34%) depuis 1999.


Pont-Saint-Martin

(5 970 Martipontains, 2 188 ha dont 152 de vignes) est une commune de Loire-Atlantique, dans la communauté de Grand-Lieu, 13 km NE de Saint-Philbert, 12 km SSO de Nantes, au bord de l’Ognon; châteaux du Plessis et de la Pigossière au sud, de la Rarie au centre-nord, gros villages du Champ Siome au NE, de Viais au SE avec zone d’activités et carrefour D178-D937. Elle cultive 141 ha de vignes et, comme banlieue nantaise, accueille quelques petits établissements dont une métallerie Oxymetal (25 sal.); supermarché U (65 sal.); surgelés Thiriet (25 sal.), abris Algeco (30 sal.), transports Tessier (85 sal.), Lahaye (25 sal.), Le Clainche (30 sal.); travaux publics Monnier (30 sal.), collecte de déchets Coved (45 sal.); La Poste (60 sal.). La commune avait 1 400 hab. en 1936 (contre 1 960 en 1851) et croît depuis; elle a passé les 2 000 hab. en 1965, les 3 000 en 1980 et s’est encore accrue de 1 150 hab. depuis 1999 (+24%).


Saint-Colomban

(3 370 Colombanais, 3 572 ha) est une commune de Loire-Atlantique au pays de Grand-Lieu, 6 km SE de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, et 25 km au sud de Nantes. Son territoire est traversé par la Boulogne. Elle se nommait Saint-Colombin jusqu’à qu’elle obtienne le changement d’une lettre en 1972. Elle avait culminé à 2 400 hab. vers 1880 et était descendue à 1 600 en 1975, puis sa population a un peu augmenté, avant de faire un saut de 1 300 habitants depuis 1999 (+64%). L’habitat principal associe à Saint-Colomban proprement dit, à l’ouest, l’ensemble de Pont James, de part et d’autre de la Boulogne; la Logne borde le finage à l’ouest et conflue avec la Boulogne à l’angle NO. Le finage s’élargit au nord, et contient au NE la réserve naturelle du Bocage Humide des Cailleries, étangs d’anciennes sablières à la Grande Garde tout au nord près de Geneston.


Saint-Luminé-de-Coutais

(2 170 Luminois, 1 764 ha) est une commune de Loire-Atlantique, 7 km ONO de Saint-Philbert, dans la communauté de Grand-Lieu; son finage est riverain du lac de Grand-Lieu au NE, où il comprend un secteur de marais; menuiserie D-Pro (25 sal.), volailles GIB (25 sal.); la commune a gagné 270 hab. depuis 1999.


Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

(9 080 Philibertins, 5 881 ha dont 231 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l’arrondissement de Nantes, 24 km au SO de la préfecture. La ville est à l’extrémité sud-est du lac de Grand-Lieu, sur la rive gauche de la Boulogne. Elle se nomma Déas avant de prendre le nom de son abbaye, d’époque carolingienne; il reste de celle-ci une église très visitée (12 000 pesonnes par an), marquant la transition de l’art romain à l’art roman, rénovée au 20e s. après avoir servi de halle, avec jardins du cloître et médicinal. La commune est traversée du NE au SO par la voie rapide D117 qui longe le bourg côté nord et offre quatre accès et a fixé une zone d’activités. Le territoire communal contient deux parties distibctes: une large fraction de plaine au sud, autour de la ville, avec des vignes et quelques châteaux (dont les Bretaudières au sud); au nord la totalité du lac de Grand-Lieu et de ses berges et marais, traités en réserve naturelle; les contours du plan d’eau varient selon les saisons et les marées.

Le bourg a un parc de loisirs avec centre aquatique et camping au bord de la Bologne, des collèges public et privé, une maison familiale rurale. Elle conserve une collection d’oiseaux naturalisés par le Polonais Helmut Warzecha — mais la Maison du Lac est tout au nord du lac, dans la commune de Bouaye. Elle est «station verte de vacances» et a aussi quelques ateliers: constructions métalliques CDH (75 sal.), maroquinerie Omega (50 sal.), supermarché U (120 sal.), négoces de fruits et légumes (Trois Moulins, 35 sal.) et d’outillages Abri Plus (30 sal.); autocars Groussin (55 sal.), ambulances Bretagne (35 sal.). Saint-Philbert a eu 4 000 hab. en 1901, moins de 3 100 en 1954 puis sa population a peu à peu augmenté, passant les 5 000 hab. en 1989. Elle s’est accrue de 2 720 hab. depuis 1999 (+43%). Le nouveau canton de Sant-Philbert-de-Grand-Lieu a 12 communes et 47 700 hab.