Communauté de communes du Pays de Mortagne

Mortagne (Pays de)

Highslide JS

intercommunalité au NE de la Vendée, associant 11 communes, 27 400 hab., 22 878 ha. Le siège est à La Verrie. Mortagne-sur-Sèvre, Chanverrie, La Gaubretière, Les Landes-Genusson, Saint-Laurent-sur-Sèvre dépassent 2 000 hab.

Saint-Aubin-des-Ormeaux (1 360 Saint-Aubinois, 1 263 ha), 8 km à l’ouest de Mortagne, est entièrement au sud de la Sèvre; base de loisirs sur la Sèvre nantaise, restes d’un ancien site de retraite de l’abbaye de Port-Royal des Champs; meubles Ananta (30 sal.). La commune n’avait que 750 hab. dans les années 1960; elle s’est accrue de 220 hab. depuis 1999.

Tiffauges (1 640 Teiphaliens, 992 ha), 15 km ONO de Mortagne, est célèbre pour son château fort, l’un de ceux de Gilles de Rais. Il en reste une enceinte ovale de 300 m de grand axe, jalonnée de 18 tours en ruines, et les bases d’un donjon carré à l’entrée; l’ensemble a été aménagé pour des spectacles et propose différents «ateliers de découverte» et des machines de guerre reconstituées, ainsi que des spectacles historiques. Près de l’église de Tiffauges, est présenté un village miniature vendéen. Tiffauges a un collège privé, un atelier de plasturgie MCPP (Cousin-Tessier, 220 sal.) et de petits ateliers de mécanismes d’horlogerie (Lussault, 25 sal.) et de confection (AM Façons, 45 sal.); la population augmente depuis 1950, où elle fut de 1 000 hab.; elle a gagné 270 hab. depuis 1999. Le bourg, traversé par la D753, est à l’angle NO de son finage, qui est limité au nord par le cours encaissé de la Sèvre et limitrophe du Maine-et-Loire.

Saint-Martin-des-Tilleuls (1 090 Saint-Martinois, 1 403 ha), 8 km OSO de Mortagne, conserve au sud l’ancien château fort de Rainerie (16e s.); confection Auvinet (85 sal.); la commune a gagné 310 hab. depuis 1999 (+39%).

Saint-Malô-du-Bois (1 650 Malouins, 1 428 ha), 10 km au SE de Mortagne, a des ateliers de chaussures de femmes Pedi Girl (20 sal.), charpentes (Men 85, 45 sal.), appareils de manutention et stockage AG Dynamics (30 sal.), charcuterie (Begein, 30 sal.); transports Bourrasseau (50 sal.). La commune n’avait encore que 800 hab. en 1975; elle a gagné 420 hab. (+34%) depuis 1999. Tout à l’est, le finage atteint la Sèvre Nantaise, qui accueille une base de loisirs avec camping. Le Blanc limite le finage à l’ouest.

Mallièvre (270 Malliévrais, 20 ha), 14 km au SE de Mortagne au bord de la Sèvre nantaise, a un territoire minuscule sur un éperon de confluence de rive droite de la Sèvre, et enfermé par celui de Treize-Vents; Maison de l’Eau et anciennes maisons restaurées du tisserand, du pêcheur, etc.

Treize-Vents (1 290 Treize-Ventais, 1 912 ha), 16 km SE de Mortagne, a son finage limité à l’ouest par la Sèvre Nantaise, à l’est par la limite des Deux-Sèvres; ateliers de confection des Treize Roches (40 sal.) et de meubles de la Boissellerie (50 sal.); la commune a crû de 310 hab. depuis 1999.


Chanverrie

(5 670 hab., 5 921 ha), commune nouvelle de la Vendée, créée en 2019 par la fusion de Chambretaud et La Verrie, en Mortagne (Pays de).

La Verrie (4 110 Verriais, 4311 ha) est à 6 km au SO de Mortagne. C’est surtout le siège des transports Graveleau (groupe Dachser), qui emploient 650 personnes; matériel agricole et constructions métalliques Lucas (140 sal.), métallerie Steelgo (40 sal.); chaudronnerie Master (35 sal.), piquage de chaussures PIH (30 sal.), meubles AG Woodstock (20 sal.), lingerie Bernard (Solfin, 30 sal.); maçonnerie Pilet (80 sal.); maison familiale rurale. Une plate-forme Vendéopôle accueille un stockage du groupe Mulliez-Flory pour 8 millions de vêtements professionnels (30 sal.). La Verrie avait 2 000 hab. dans les années 1930 et croît depuis (+410 hab. après 1999); des usines de chaussures ont fermé entre temps. Au sud, échangeur de l’A87 et de la D160, avec péage. La Sèvre borne le finage au NE, après le confluent du Blanc, qui le limite à l’est.

Chambretaud (1 600 Chambretaudais, 1 610 ha), 8 km SSO de Mortagne, est connue pour une spécialité de quartz noir dite «diamants noirs de Chambretaud»; château de la Gastière (17e s.) au SE, avec étang, parc, une «maison de la mariée» où se tiennent des expositions; gare sur le chemin de fer touristique de Mortagne aux Herbiers; matériel agricole Cartel (120 sal.), chaussures Shoemakers (35 sal.), meubles Griffon (25 sal.), gibiers et volailles Gibovendée (35 sal.). Chambretaud a gagné 290 hab. depuis 1999.


Gaubretière (La)

(3 100 Gaubretiérois, 3 033 ha), est une commune de Vendée dans Mortagne (Pays de), 12 km au SO de Mortagne; fabriques de chaussures Ratureau (145 sal.); transports Simonneau (25 sal.), négoce Quincaillerie du Bocage (40 sal.); château de Landebaudière (18e s.). La commune avait 1 900 hab. en 1954 et croît depuis; elle a gagné 460 habitants depuis 1999.


Landes-Genusson (Les)

(2 390 Landais, 3 133 ha) est une commune de la Vendée dans Mortagne (Pays de), à 16 km OSO de Mortagne. Elle se signale côté ouest par une Cité des oiseaux, sur 54 ha autour d’un étang (espace naturel sensible départemental et réserve naturelle), avec centre de découverte et muséographie, et le château des Boucheries. Elle a plusieurs ateliers: machines agricoles Kverneland (Sicam, 100 sal.), meubles Denis (90 sal.), fermetures électroniques FDI-Matelec (65 sal.), négoce d’alarmes SCS (20 sal.). La commune avait 1 300 hab. dans les années 1930, 1 600 en 1968; elle accueille 360 hab. de plus qu’en 1999.


Mortagne-sur-Sèvre

(6 150 Mortagnais, 2 194 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Vendée dans l’arrondissement de La Roche-sur-Yon, 53 km au NE de la préfecture et à 9 km au SO de Cholet. Le bourg, à droite de la Sèvre, est si près de la limite départementale que la croissance de l’agglomération déborde sur le département voisin du Maine-et-Loire, dans la commune de Saint-Christophe-du-Bois. L’habitat est contenu entre la Sèvre à l’ouest, la limite communale au nord et la rocade de contournement de la D160 à l’est. Il est toutefois étayé à l’est par la zone d’activités de Puynardon sur la D149, et le hameau de Saint-Hilaire-de-Mortagne au SE.

La ville bénéficie du carrefour des N160 (Angers-Cholet-La Roche-sur-Yon) et 148 (Nantes-Bressuire) et d’une gare, mais qui n’a plus que des trains touristiques d’été. L’A87 traverse le finage à l’est, mais n’offre d’échangeurs qu’à plus de 6 km au SO et au NE. La Cogema s’y était installée pour diriger ses recherches d’uranium, mais s’est retirée. Il reste cependant un assez vaste ensemble d’industries, dont 5 de plus de 100 emplois: cartonnerie Smurfit Kappa (ex-Socar, 210 sal.), fermetures d’aluminium et plastiques SIB (Société d’innovation pour le bâtiment, 190 et 25 sal.), appareils de contrôle Delta Doré (100 sal.); et dans l’agro-alimentaire, par la Viennoiserie ligérienne (270 sal.), les viandes O Guste (105 sal.) À un moindre niveau, tubes et gaines Chadup (85 sal.), systèmes de communication et interphonie Cogelec (75 sal.), outillage diamanté AOB (50 sal.), mécanique Somege (50 sal.), Dynamic Mixers (45 sal., machines pour cuisines collectives) Umea (35 sal.) et Numec (30 sal., engrenages), plastiques Creastyl (25 sal.); meubles et présentoirs Rasec-A5 Services (100 sal.).

Le textile est présent par les matelas Matfa (Onrev, 65 sal.), le linge de maison et tissus d’ameublement CLC-Déco (25 sal.). Du bâtiment relèvent les bétons PVE (35 sal.), la maçonnerie Ligout (25 sal.). Mortagne héberge aussi plusieurs transporteurs, dont Delanchy Frigo (110 sal.), Rautureau (110 sal.), Lumino (70 sal.), Loiseau (50 sal.); conseil de gestion ACP (40 sal.), service aux entreprises DPS (65 sal.).

La ville a conservé des remparts avec tours, et domine la vallée encaissée de la Sèvre nantaise; elle offre un musée du chemin de fer de Vendée, l’espace aqualudique le Triton, un hôpital local doté d’une section pour handicapés, un collège public et un privé, un magasin Super-U (95 sal.). La commune est restée autour de 2 000 hab. entre 1845 et 1950, puis s’est mise à croître, passant à 4 000 hab. en 1966 et 5 000 en 1979; elle est à peu près stable depuis.

Le finage est divisé en deux parties distinctes depuis une fusion de 1994, qui a apporté Saint-Hilaire et Évrunes: il n’a que quelques dizaines de mètres de large au nord de la Sèvre à l’ouest de la ville. Le village d’Évrunes est un peu à l’ouest et son territoire entièrement au nord de la vallée.

La communauté de communes du Pays de Mortagne a douze communes, 27 400 hab., 22 878 ha; v. Mortagne (Pays de). Le nouveau canton a seize communes, 39 200 hab., 32 116 ha.


Saint-Laurent-sur-Sèvre

(4 150 Laurentais, 1 579 ha), 7 km au SE de Mortagne, est en limite des Deux-Sèvres sur la rive gauche de la rivière, en Mortagne (Pays de). Parfois dite «ville sainte de la Vendée», elle est un lieu de concentration d’institutions religieuses, visité par le pape en 1996, dont la spécialité remonte aux entreprises du père Louis de Montfort (1673-1716) et Marie-Louise Trichet (1684-1759). La commune hébergea au temps des guerres de Vendée un grand hôpital militaire. Une vaste basilique y a été commencée en 1889 et consacrée en 1947. Saint-Laurent a un musée de la communauté de la Sagesse, avec verrières; deux collèges et deux lycées, tous privés; une maison familiale rurale avec centre de formation professionnelle.

Le bourg, qui eut une tradition de tissage, a fixé des industries: fabrique de verre plat Soveriso (230 sal.), systèmes de palettes Cermex ex-Newtec (groupe Tetra-Laval, 150 sal.), carrosseries Gifa, spécialiste d’ambulances (120 sal.) traitement de surfaces SVPM (Vendéenne de peinture et métallisation, 110 sal.), appareillage électrique pour automobiles Mitsuba (ex-Jideco, motoréducteurs, 60 sal.), métallerie Métal Ouest (30 sal.); maçonnerie Maudet (50 sal.); transports Goupille Landriau (150 sal.). La commune avait déjà eu 3 000 hab. en 1891, puis un minimum de 2 300 hab. en 1962. Elle a crû surtout au cours des vingt années suivantes, a plafonné, puis vient de perdre 410 hab. depuis 1999. La limite départementale est particulièrement contournée; une partie de l’habitat est de l’autre côté de la Sèvre sur le relief; deux campings, château de la Barbinière à l’ouest, gare du train touristique au quartier de Bégrolle.