Aigle (L’)

(8 290 Aiglons, 1 802 ha) est un ancien chef-lieu de canton du département de l’Orne dans l’arrondissement de Mortagne-au-Perche, à 32 km au nord de celle-ci sur la Risle. Le nom s’écrivait Laigle avant 1961. Centre du pays d’Ouche, L’Aigle est au centre d’une étoile de routes et sur la voie ferrée de Paris à Granville. La ville ancienne a un château de 1690 selon Mansart (hôtel de ville), une tour de l’horloge du 11e s., et nombre de vieilles maisons; musée de Juin 1944 et musée des instruments de musique. L’ancienne usine d’aiguilles de Mérouvel se visite; parc d’expositions à proximité.

Solide centre de services avec un centre hospitalier de 150 lits, deux lycées publics, des collèges, L’Aigle a longtemps disposé d’une base industrielle, notamment dans la petite métallurgie, renouvelée par des implantations du temps de la «décentralisation» vers l’Ouest».

Une ancienne usine Hoechst, reprise par Aventis puis cédée au groupe grec Marinopoulos, fabrique des médicaments (Famar, 150 sal.). D’assez nombreux ateliers émergent les cartonnages Coffret Pack (ex-Davoise, 50 sal.), les emballages plastiques Promens (50 sal.), les peintures et vernis Mader (50 sal.), les machines pour les papeteries James Burn (30 sal.); menuiseries métalliques Paquet Fontaine (25 sal.) et Bâti Fermetures (20 sal.), enseignes SEPMA (20 sal.); réparations électriques AEM (40 sal.). Dans le tertiaire, Intermarché (100 sal.) et bricolage Pascalyne (25 sal.); hôtel du Dauphin (30 sal.); transports Perret (25 sal.) et autocars Aiglons (80 sal.), comptabilité Seag (25 sal.), EDF (45 sal.).

L’Aigle est aussi un centre de services pour l’agriculture avec de gros marchés de bestiaux et des foires, un centre d’élevage et d’insémination; et une spécialité de cervelas. Elle dispose au sud-est d’un aérodrome, mais sur le territoire de Saint-Sulpice. Le finage s’étend surtout au sud de la Risle, où il est traversé par la D926 qui y croise la D918; une rocade contourne la ville à l’est. La population communale s’est tenue entre 5 000 et 5 700 hab. de 1800 à 1930, puis a entamé une croissance qui a culminé en 1982. Depuis, elle diminue et a encore perdu 1 000 hab. après 1999. La communauté de communes du Pays de L’Aigle associe 32 communes (26 100 hab.); v. Aigle (Pays de l’). L’unité urbaine Insee est donnée pour 11 200 hab. (trois communes), l’aire urbaine pour 19 700 (20 communes). Le nouveau canton de L’Aigle a 7 communes, 12 800 hab.