Artix

(3 470 Artisiens, 911 ha dont 600 de bois) est une commune des Pyrénées-Atlantiques dans l’agglomération de Lacq-Orthez, sur la rive droite du gave de Pau, 20 km NO de Pau (communauté de Lacq-Orthez). Elle abrite une métallerie Camom (160 sal.), un atelier d’équipements aérauliques AQP (25 sal.), un de plastiques pour le bâtiment (Ravatherm, 50 sal.), éléments en béton Pyrénées Préfa (25 sal.); transports Autaa (90 sal.), GSO (35 sal.), une base des Autoroutes du Sud de la France (30 sal.); maçonnerie Mas (20 sal.), installations électriques EEE (35 sal.); négoces d’articles médicaux Isis (55 sal.), de produits chimiques pour bâtiment Agor (20 sal.), de boucherie Vignasse-Donney (40 sal.); intérim Start People (180 sal.), Adecco (70 sal.), Arobase (20 sal.); nettoyage Sobenet (Béarnaise, 55 sal.). Elle a reçu des cités ouvrières, un collège public, un Intermarché (20 sal.), une maison de retraite (les Chênes, 45 sal.), et dispose d’une gare avec bifurcation et triage; mais la centrale thermique établie sur le gaz de Lacq a été fermée en 1985. La population, qui était de 700 à 800 hab. au 19e siècle et jusqu’en 1954, est brusquement passée à 2 000 hab. en 1962, 3 200 en 1975 et oscille depuis autour de ce niveau; +290 hab. depuis 1999. Le village originel est dans la plaine alluviale du Gave au pied du talus de terrasse mais l’habitat s’est étalé à la fois dans la plaine et sur la terrasse dans le quartier du Plateau. L’autoroute des Pyrénées contourne l’agglomération par le nord sur la terrasse et offre un accès avec péage à l’est.

Artix est le bureau du nouveau canton d’Artix et Pays de Soubestre (55 communes, 27 400 hab.


Artix

v. Foix-Varilhes