Auch

(23 140 Auscitains, 7 248 ha dont 886 de bois) est la préfecture du Gers, au bord du Gers. La ville ancienne s’est établie un peu en hauteur sur la rive gauche. Elle fut Elimberri, un nom proche de l’Iliberri vascon au sens de «ville neuve»; puis Augusta Auscorum par les Romains, du nom de la tribu des Auscii, et finit par l’emporter sur d’autres chefs-lieux voisins, notamment Eauze. Elle fut ensuite un chef-lieu du comté d’Armagnac; l’abbaye de la Case-Dieu contribua également à son rayonnement.

Auch offre un assez large éventail de monuments avec une cathédrale tardive (fin du 14e s. au 17e), riche d’un mobilier renaissance et de vitraux du 17e s.; tour d’Armagnac du 14e s. (40 m de haut), palais de l’officialité du 14e s., mais très remanié par Viollet-le-Duc. Sur le plateau qui domine à l’ouest la vallée du Gers, sont la préfecture du 18e s. dans l’ancien palais archiépiscopal, l’esplanade des allées d’Étigny et l’hôtel de ville du 18e s.; maison de Gascogne dans l’ancienne halle aux grains; musée des Jacobins.

Le centre-ville domine le Gers par un grand escalier monumental de 1863, flanqué de petites rues, les pousterles. Au NE de la commune, le château de Saint-Cricq (1574) offre de vastes chais et un musée de l’armagnac; hippodrome et aérodrome en aval de la ville, golf dans les collines à l’ouest. L’aérodrome (codes AUC et LFDH), étendu sur 69 ha dans la vallée du Gers au nord de la ville, a une piste bitumée de 1 900 m et une piste en herbe de 800 m, une petite aérogare et un aéroclub; il a enregistré 300 passagers commerciaux en 2017, et 11 600 mouvements (7 000 locaux, 4 600 voyages).

Auch est une ville d’emplois tertiaires: centre hospitalier public (360 lits), trois cliniques (65, 50 et 40 lits) dont la Polyclinique Gasconne (85 sal.), la clinique d’Embats (45 sal.), maisons de retraite dont les Jardins d’Agape (65 sal.), la Roseraie (35 sal.), les Jardins de l’Iroise (35 sal.) et les Jardins Auscitains (25 sal.), un Centre de Santé au Travail (25 sal.); trois collèges publics et deux privés, trois lycées publics et un privé, un IUFM et un embryon d’enseignement supérieur (deux départements d’IUT); un complexe de cinéma (Ciné 32, 25 sal.). Il s’y tient plusieurs festivals, notamment du cinéma d’animation; musée municipal, cirque et théâtre.

En revanche, cette préfecture n’a jamais reçu d’industrie significative; les principaux ateliers sont ceux des pièces plastiques pour l’aéronautique JCB Aéro (125 sal.) près de l’aérodrome, des composants électroniques Positronic (50 sal.) et des Cartonnages d’Auch (75 sal.); viandes Arcadie (90 sal.), conserves BC Bio (40 sal.); imprimerie APIM (40 sal.); génie électrique Smecso (35 sal.) et thermique Justumus (30 sal.), plusieurs entreprises de bâtiment dont Eiffage (35 sal.); atelier protégé de l’Adapei (35 sal.). Quatre zones d’activités et une pépinière d’entreprises s’efforcent d’attirer des emplois.

Dans le tertiaire apparaissent deux hypermarchés Leclerc (200 sal.) et Carrefour (150 sal.), un Intermarché (30 sal.) et des magasins assortis dont MrBricolage (30 sal.), Conforama (30 sal.), Decathlon (30 sal.); des négoces de matériel agricole (T3M Mecadoc, 70 sal.), de quincaillerie (B. Pagès, 30 sal.), d’articles pour fumeurs (Bouttier, 45 sal.), de matériaux (Camozzi, 30 sal.); ingénierie Kanope (80 sal.), aide sociale UDAF (40 sal.), immobilier OPHLM (70 sal.), Gasconne d’HLM (35 sal.); nettoyage Triangle (40 sal.); transports Allo Courses Gascogne (45 sal.), Transauscitaine (30 sal.), transports urbains Keolis (25 sal.) et autocars Verdié (65 sal.).

La population communale a progressé jusqu’en 1982: 10 000 hab. vers 1840 et 15 000 vers 1900, 19 000 en 1962; puis elle a plafonné et se serait même abaissée de 700 hab. depuis 1999. Le finage d’Auch atteint au SO le cours de l’Auloue, inclut au sud le confluent du Gers et du Sousson et atteint à l’est la vallée de l’Arçon. La communauté de communes du Grand Auch (Auch (Grand)) associe 34 communes 38 700 hab., 60 200 ha; elle siège à Auch. L’unité urbaine Insee est de 25 300 hab., (trois communes), l’aire urbaine de 41 700 hab. (47 communes). L’arrondissement a 81 200 hab., 134 communes. Trois cantons nouveaux portent le nom d’Auch, le premier avec une fraction d’Auch et 5 communes, le 2e avec une autre partie d’Auch et 13 communes, le 3e avec le reste d’Auch et 9 communes; ils totalisent 33 000 hab.