Barp (Le)

(5 550 Barpais, 10 732 ha dont 6 190 de forêt) est une commune de Gironde à 32 km SSO de Bordeaux dans le parc des Landes, sur la N10 en Val de l’Eyre (Eyre (Val de l’)); pépinières Darbonne (fraises, asperges, etc., 120 sal.); hameau d’Haureuil dans la forêt au SE; grands espaces de culture au NE (le Merle) et au nord (Saint-Jacques); Super U (25 sal.), carrosserie ACI (25 sal.), pépinières Darbonne (45 sal.), informatique Vital (40 sal.). La population de la commune du Barp avait dépassé 1 500 hab. dans les années 1880, mais était tombée à moins de 900 en 1962; elle a nettement augmenté depuis, gagnant 2 270 hab. depuis 1999 (+69%).

Le Barp héberge depuis 1967 une grande base du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), sur 734 ha dans les pins au nord-ouest de la commune, près de l’autoroute A63 (avec accès direct). Le CESTA (Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine, 900 salariés) y est spécialiste de la conception et de la réalisation des têtes nucléaires et possède également un terrain d’expérimentation sur 923 ha à Saugnacq-et-Muret (Landes), 30 km au sud. Il a accueilli le fameux «Laser mégajoule» (LMJ) du CEA, chargé notamment de simuler les effets des explosions atomiques que l’État a renoncé à provoquer en vraie grandeur; il emploie 600 personnes, dont la moitié du CEA, les autres à des sous-traitants; les sociétés Sagem (groupe Safran) et Cilas (filiale d’Areva et EADS) se sont déjà installées et la plate-forme logistique de la «Route des Lasers» s’et ouverte avec 200 salariés et un fort financement public.