Beaugency

(7 480 Balgentiens, 1 645 ha) est un ancien chef-lieu de canton du Loiret dans l’arrondissement d’Orléans, à 27 km SO de la préfecture sur la rive droite de la Loire. Elle est membre de la CC Terres du Val de Loire (Val de Loire (Terres du)). Cette vieille ville de pont est un lieu touristique qui se signale par son donjon carré du 11e s., la forteresse du château Dunois, son hôtel de ville renaissance, la place du Martroi, une abbatiale romane du 12e s. et plusieurs tours et portes anciennes. Elle est fleurie (trois fleurs); on y trouve un musée régional de l’Orléanais et une galerie d’art, un collège public et un collège privé, un lycée public et un lycée professionnel privé, un hôpital local (15 lits) et un centre de réadaptation, maison de retraite.

C’est aussi un bourg industriel: bouteilles plastiques pour parfums Pochet du Courval (65 sal.), articles métalliques Goupil (40 sal.), articles de carnaval Festa 2000 First (25 sal.), maçonnerie (Cesaro, 25 sal.); négoce de meubles Mobival (Mr.Meuble, 45 sal.); travail temporaire Planette (120 sal.), transports TRB (25 sal.).

Le centre-ville est sur le talus qui domine la Loire. La D2152 et la voie ferrée Paris-Bordeaux sont juste en arrière, accompagnées d’entreprises. Au-delà s’étendent les quartiers d’habitation de Garambaut et Les Chaussées, et plus au nord, le long de la D925, celui de Vernon, qui a une auberge de jeunesse. L’A10 borde le finage au nord, mais sans accès. Au pied du talus de Loire coule la Mauve, qui y rejoint la Loire. Le finage s’étend assez largement (700 ha) au sud de la Loire dans la plaine agricole, jusqu’au cours de l’Ardoux; camping. Beaugency avait plus de 5 000 hab. au milieu du 19e s., puis sa population était descendue à 3 200 dans les années 1920; elle a augmenté ensuite, surtout entre 1960 et 1980; elle a gagné 130 hab. après 1999.

Le nouveau canton de Beaugency a 13 communes et 25 900 hab.