Beuvron (le)

r., v. Fougères-Agglomération


Beuvron (le)

r., v. Beaupréau-en-Mauges


Beuvron (le)

cours d’eau de Sologne, long de 115 km pour un bassin de 2 193 km2; il naît à l’est de Cerdon et coule vers l’ouest; il passe à Chaon, longe Lamotte-Beuvron, atteint Neung-sur-Beuvron où il reçoit à droite la Tharonne. Il accueille ensuite à gauche le Néant au nord de Vernou-en-Sologne, puis la Bonneure à Bracieux, passe devant le château de Villesavin, puis à Cellettes et Les Montils où il reçoit à gauche la Bièvre, et rejoint successivement le Cosson et la rive gauche de la Loire à Candé-sur-Beuvron. Son débit moyen est de 11 m3/s. Son nom est lié aux castors, comme celui de la Bièvre. Entre Chaon et Lamotte-Beuvron, sa vallée fut reliée à celle de la Sauldre par le canal de la Sauldre.


Beuvron (le)

cours d’eau de Sologne, long de 115 km pour un bassin de 2 193 km2; il naît à l’est de Cerdon et coule vers l’ouest; il passe à Chaon, longe Lamotte-Beuvron, atteint Neung-sur-Beuvron où il reçoit à droite la Tharonne. Il accueille ensuite à gauche le Néant au nord de Vernou-en-Sologne, puis la Bonneure à Bracieux, passe devant le château de Villesavin, puis à Cellettes et Les Montils où il reçoit à gauche la Bièvre, et rejoint successivement le Cosson et la rive gauche de la Loire à Candé-sur-Beuvron. Son débit moyen est de 11 m3/s. Son nom est lié aux castors, comme celui de la Bièvre. Entre Chaon et Lamotte-Beuvron, sa vallée fut reliée à celle de la Sauldre par le canal de la Sauldre.


Beuvron (le)

rivière du Nivernais coulant du sud au nord sur 40 km et confluant avec l’Yonne, rive gauche, à Clamecy; elle suit d’abord le pied de l’escarpement de Brinon-sur-Beuvron puis s’encaisse dans le plateau jurassique au sud de Clamecy. Le nom, commun à plusieurs rivières françaises, est en rapport avec les castors.


Beuvron

v. Tannay-Brinon-Corbigny