Blanquefort

(16 290 Blanquefortais, 3 372 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Gironde en banlieue NNO de Bordeaux, membre de la Métropole (Bordeaux Métropole). Le centre-ville est à 6 km de la Garonne, mais la commune atteint sa rive gauche au château Grattequina, devenu hôtellerie. Plusieurs parcs et châteaux s’éparpillent dans la partie résidentielle, dont au sud le parc de Majolan au bord de la Jalle de Canteret, et le proche château Dulamon aux Orphelins apprentis d’Auteuil, au nord le parc et le château Breillan et le château Dillon du Lycée agricole, au nord-est le parc et le château de Fongravey; la commune a 160 ha de vignes.

Une vaste zone industrielle a été installée à l’est près des palus du Marais de Florimond, avec ce qui fut la plus grande usine d’Aquitaine, apparue en 1973, qui fabrique des boîtes de vitesse manuelles pour automobiles Ford (1 100 sal, contre 3 600 sal. vers 2005, menacée de fermeture en 2019); son ancienne section devenue en 2000 Getrag Ford fabrique des transmissions automatiques (710 sal.); elle appartient à un groupe allemand passé en 2015 au canadien Magna.

Blanquefort a des entrepôts et transports Naval (150 sal.), Hillebrand (120 sal.), Kuehne Nagel (60 sal.), Fourton (45 sal.), Boueix (35 sal.) et un ensemble d’élaborations et négoces de rhums Bardinet (240 sal.), de vins Castel (170 sal.), Barton-Guesnier (40 sal.), Salin (40 sal.), Médocaine des Grands Crus (35 sal.). S’y ajoutent des ateliers: mécanique Aqmo (55 sal.), charpente MCE Perchalec (40 sal.), boulangerie Delidess (45 sal.), agencement de magasins Ateliers Saint-André (30 sal.); ingénierie Cimontubo (130 sal.); installations électriques Satelec (40 sal.), travaux publics Malet (70 sal.).

Dans les commerces et services, magasins Auchan (85 sal. et 60 sal.) et service après-vente Auchan (45 sal.), négoces d’appareils ménagers SDS (130 sal.), d’articles de ménage Faye (40 sal.), d’articles médicaux Bastide (30 sal.), de vêtements de sécurité France Sécurité (60 sal.), d’articles de pêche et loisirs SERT (45 sal.), de matériaux KDI (35 sal.), Aditec (30 sal.); analyses médicales Anabio (45 sal.), restauration collective Ansemble (30 sal.), La Poste (65 sal.), nettoyage Limpa (220 sal.) et Eurek (100 sal.).

La ville a plusieurs collèges et lycées généraux et professionnels, publics et privés, un lycée agricole avec centre de formation professionnel agricole et centre de formation d’apprentis, un centre de formation du bâtiment; institut médico-pédagogique, maison de retraite Residalya (30 sal.). La population de la commune était de 3 000 hab. vers 1890, 4 000 en 1962, 10 000 en 1982 et continue de croître (+1 570 hab. depuis 1999).


Blanquefort

v. Coteaux Arrats Gimone