Brem-sur-Mer

(2 700 Bremois, 1 585 ha) est une commune de Vendée dans la communauté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Pays de) à 14 km SSE de Saint-Gilles. Elle résulte de la fusion, en 1973, de Saint-Martin-de-Brem (830 hab.) et de Saint-Nicolas-de-Brem (200 hab.) qui est au NO. Leur population cumulée fut de 1 200 hab. en 1975 et elle augmente depuis; elle s’est accrue de 620 hab. depuis 1999, donc +30%. Le finage n’atteint pas l’océan, dont il est séparé par celui de Brétignolles, mais s’en approche au SO à 500 m. Il touche au sud au marais d’Olonne; il est bordé par le cours de l’Auzance, qui se termine au havre de la Gachère; vers le SE, menhir de la Crulière et hameau de la Corde.

Sa singularité tient à son vignoble, apparu dès l’époque romaine et entretenu par les abbayes; il a obtenu un label vdqs en 1984, qui porte sur 150 ha, et Brem affiche un musée du vin. Elle accueille un négoce de matériel de travaux publics (Coutaud, 20 sal.), les transports Brisseau (25 sal.). Elle a reçu quatre campings (1 100 places) dont un de luxe (330 places) et abrite 900 résidences secondaires (43% des logements). Un parc de 5 éoliennes (la Nisandière) a ouvert en 2005 tout à l’est; la Compagnie du Vent y exploite 5 machines Gamesa (4,3 MW).