Bugue (Le)

(2 670 hab., 2 896 ha dont 540 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de la Dordogne dans l’arrondissement de Sarlat, 32 km à l’ouest de la ville et 33 km au SE de Périgueux, dans la Vallée de l’Homme (Homme (Vallée de l’)). La bourgade est au débouché d’un large vallon sur un amphithéâtre de méandre de rive droite de la Vézère, juste à la sortie du couloir des grottes préhistoriques du Périgord Noir. Le village, «station verte de vacances», étiré au pied d’un cingle, est desservi par la voie ferrée de Périgueux à Agen. Il a collège public, château, musée de paléontologie, Aquarium du Périgord Noir, écomusée du Bournat, une maison de la Vie sauvage, une ferme zoologique; maison de retraite, centre de vacances au NE à Péchambert, campings; Intermarché (70 sal.), Bricomarché (25 sal.), serrurerie Valbusa (20 sal.), plâtrerie Sudrié (30 sal.), travaux publics Colas (25 sal.) et Montastier (20 sal.), sable set granulats Héraut (35 sal.); négoce de vins Julien de Savignac (20 sal.). Sur le versant droit du vallon en face du bourg, s’ouvre la grotte de Bara-Bahau. Le finage comprend au SE une large part de la plaine de la Vézère autour du hameau de Malmussou, et la totalité du lobe de méandre, lui-même en plaine, traversé par routes et voie ferrée, avec un parc ornithologique au SO. Sa population a assez peu varié, augmentant entre 1954 (2 100 hab.) et 1975, perdant 150 hab. depuis 1999.