Caraman

(2 540 Caramanais, 3 019 ha dont 152 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de la Haute-Garonne en Terres du Lauragais (Lauragais (Terres du)), 28 km à l’ESE de Toulouse, sur une colline du Terrefort lauragais. La bourgade est issue d’une petite place forte, qui fut un des chefs-lieux du pays du pastel; base de loisirs du lac de l’Orme Blanc (8 ha) avec camping, jardin d’En Galinou un peu au sud proche d’un autre étang collinaire de 17 ha dans le vallon du Gorse; collège public, centre médico-psychologique; centre d’appels pour recouvrements (Igrec, 65 sal.). De 2 700 hab. en 1846, sa population s’était abaissée à 1 430 en 1954; elle augmente lentement depuis et a gagné 580 hab. depuis 1999 (+29%). La commune est membre de la communauté des Terres du Lauragais, 18 km au nord de Villefranche. Le finage est bordé au sud par la vallée de la Saune et étire une queue vers le NO le long du Dagour, affluent du Girou.