Châteaudun

(13 520 Dunois, 2 848 ha dont 232 de bois) est une sous-préfecture d’Eure-et-Loir, 46 km au SSO de Chartres. Déjà cité romaine (Castrodunum) et ancienne place forte au centre du comté Dunois, la ville domine la rive gauche du Loir par un puissant promontoire souligné au sud par un ravin. Sa partie ancienne est très bien conservée autour de son gros château (monument national, 20 000 entrées par an) à donjon rond (12e s.), deux ailes des 15e et 16e s., grands escaliers et une sainte-chapelle flamboyante, jardins renaissance. Châteaudun compte de nombreuses maisons anciennes en dépit d’un grave incendie en 1723 qui a fait refaire son centre sur un plan régulier d’axe OSO-ENE. Elle offre des musées des beaux-arts (8 000 entrées) et d’histoire naturelle; on visite aussi en ville la grotte du Foulon (27 000 entrées par an).

La ville est fleurie (trois fleurs) et bien équipée à son niveau (médiathèque, espace Malraux, théâtre, écoles des beaux-arts et de musique); centre hospitalier public (460 lits dont 175 médicaux), trois collèges publics et un collège privé, un lycée public et un lycée professionnel public, un institut médico-éducatif de 80 places, des maisons de retraite. Le centre-ville est encore resserré dans le périmètre des anciens remparts, mais la ville s’est étendue vers l’est en plaine de Beauce; au nord-est a été reconnue une assez grande zone urbaine sensible (Beauvoir, 4 200 hab.).

L’ensemble occupe un site de grand arc de méandre au pied duquel se dédouble le Loir; entre les deux bras, l’île porte un village-rue (les Communes) et un camping; grotte du Foulon et site archéologique sur la rive gauche tout près du centre-ville. Au nord, sur les basses pentes de rive droite, faubourg de Saint-Jean; plus loin au nord, le hameau de Chatenay, au nord-ouest celui de Crépainville. Sur le plateau, l’habitat et les zones d’activité se sont surtout développés vers l’est jusqu’aux abords de la grande rocade orientale, où siège depuis 1991 une prison de 600 places (150 emplois). Au-delà de la rocade, le finage s’étend loin vers le sud-est, où s’isole le hameau de Nivouville et où, plus à l’est, s’étale la base aérienne 279, qui sert surtout au stockage des avions et a fonctionné de 1934 à 2014; son aérodrome (LFOC), doté d’une piste en béton de 2 350 m, est ouvert aux activités civiles, avec aéroclub. Les installations débordent un peu sur les communes voisines de Jallans et Lutz.

Châteaudun a conservé de son passé une foire annuelle aux laines. La fonction de centre agricole se sent à la dimension des bureaux des mutuelles agricoles ou des entrepôts d’Ébly, filiale du groupe coopératif Valbeauce dont le siège est à Châteaudun; laboratoire d’essais agricoles Galys (25 sal.); le lycée agricole privé de Nermont (400 élèves) conforte cette position.

Outre d’assez nombreux ateliers en métallurgie, électronique, plastiques et textile surtout, Châteaudun compte plusieurs usines: Paulstra (Vibrachoc) du groupe Hutchinson (560 sal., moulages en caoutchouc), Safran Zodiac (350 sal., valves pour l’aéronautique, ex-L’Hydraulique), Lachant Spring (70 sal., ressorts), SMC (pièces pour automobiles, 80 sal.), métallerie Lam Inox (35 sal.), menuiserie Brachet (25 sal.).

Dans le tertiaire, un Intermarché (55 sal.) et un Decathlon (45 sal.), gestion d’immobilier OPH (40 sal.), nettoyage Teixeira (84 sal.), transports Jumeau (45 sal.) et autocars Cars Dunois (60 sal.); La Poste (75 sal.); location de véhicules Axereal Services (160 sal.); vente par correspondance Alltricks (50 sal.); mais une partie des activités se situe dans les communes voisines.

La commune a eu 6 000 à 7 000 hab. au 19e siècle, puis 10 000 en 1956, 15 300 entre 1974 et 1983, avant de décliner un peu; elle a perdu 1 860 habitants depuis 1999.

La ville est le siège de la communauté de communes du Grand Châteaudun (Châteaudun (Grand)) (24 communes, 40 900 hab., 80 270 ha). L’unité urbaine Insee est donnée pour 17 200 hab. (4 communes), l’aire urbaine pour 20 400 hab. (10 communes). L’arrondissement a 59 000 hab., 61 communes. Le nouveau canton de Châteaudun a 25 communes, 31 300 hab.