Ciron (le)

cours d’eau de la forêt landaise, de 70 km de long; il prend sa source dans les Landes au nord de Gabarret, fait une petite incursion en Lot-et-Garonne à l’ouest de Houeillès, passe à Bernos-Beaulac et Villandraut, puis longe Sauternes et conflue avec la Garonne, rive gauche, à Barsac. Il a connu le flottage des bois et animé moulins, forges et papeteries, au cœur d’un petit pays touristique: gorges entre Préchac et Villandraut, en Bazadais; ruines des châteaux de Cazenave (Préchac), Budos et Villandraut, ruines des châteaux de la Trave et Illon, église gothique d’Uzeste. La pêche profite d’une spécialité de truites fario; sports nautiques. Les brumes qu’engendre le Ciron, en partie liée à la fraîcheur des eaux issues de nappes phréatiques landaises, sont supposées favoriser la pourriture noble des raisins de Sauternes.


Ciron (le)

cours d’eau de la forêt landaise, de 70 km de long; il prend sa source dans les Landes au nord de Gabarret, fait une petite incursion en Lot-et-Garonne à l’ouest de Houeillès, passe à Bernos-Beaulac et Villandraut, puis longe Sauternes et conflue avec la Garonne, rive gauche, à Barsac. Il a connu le flottage des bois et animé moulins, forges et papeteries, au cœur d’un petit pays touristique: gorges entre Préchac et Villandraut, en Bazadais; ruines des châteaux de Cazenave (Préchac), Budos et Villandraut, ruines des châteaux de la Trave et Illon, église gothique d’Uzeste.


Ciron

v. Brenne-Val de Creuse