Cloyes-les-Trois-Rivières

(5 790 hab., 11 919 ha) est une commune nouvelle de l’Eure-et-Loir, tout au sud, formée par l’union de neuf anciennes commune en 2017. Elle est dans la communauté du Grand Châteaudun (Châteaudun (Grand)) et dans le nouveau canton de Brou. Cloyes-sur-le-Loir (2 750 Cloysiens, 1 985 ha dont 398 de bois) est un ancien chef-lieu de canton d’Eure-et-Loir, 12 km au SO de Châteaudun dans la vallée du Loir, proche de la N10. La bourgade se veut une «station verte de vacances» et «petite cité de caractère». Elle a aménagé dans la plaine, près de grands étangs de gravières, un parc de loisirs avec camping qui reçoit près de 20 000 visiteurs par an; collège public, maison de retraite; église romane et 15e s., et chapelle classée de l’ancien prieuré (12e s.). La bourgade est dans le val du Loir, où son habitat s’est diffusé en tous sens, jusqu’à Yron et la Crotte au sud, avant de grimper sur les coteaux et promontoires à l’ouest. La N10 passe à l’est sur le plateau, où un échangeur a fixé la zone industrielle Saint-Séverin au SE du bourg, et où passe aussi la voie ferrée; quelques bois dans les vallons à l’ouest du finage. L’Egvonne s’encaisse dans le plateau occidental, mais devient l’Yron en arrivant à son confluent avec le Loir à Cloyes. La bourgade a une fabrique d’aspirateurs (Vorwerk-Semco, 400 sal., groupe allemand), un magasin Intermarché (30 sal.); transports Mauffrey (80 sal.). Le nom de Cloyes avait été complété en 1938; il pourrait venir de cleta, clède, palissade.

Autheuil (190 Autheuillois, 1 607 ha dont 250 de bois) est à 6 km ENE de Cloyes; le petit village est isolé sur le plateau cultivé; église du 12e s.; bois de Teillay à l’est, petits hameaux des Bordes à la pointe NE, de la Bourdinière au NO.

Charray (110 Charréens, 1 098 ha) est à 10 km ESE de Cloyes; le village domine la vallée de l’Aigre, dont le cours fixe la limite nord du finage; château de Thierville au SO.

Douy (570 Douysiens, 684 ha), 6 km au NE de Cloyes en amont sur le Loir, est proche de Châteaudun (6 km) et s’orne de trois châteaux, plus un prieuré des 11e et 12e s. Le petit village est sur le rebord du plateau dominant le Loir, suivi au sud par le château d’Ancise. Dans la plaine à l’est, plusieurs bras du Loir, château du Prieuré et hameau des Rues; au-delà à l’est, l’habitat s’est étendu au pied du coteau de gauche du Loir, autour de Jargué et le Buisson, suivi au sud par le château de la Boulidière. La population a augmenté de 110 hab. depuis 1999.

La Ferté-Villeneuil (380 Fertois, 841 ha), 10 km à l’est de Cloyes, commande la belle vallée de l’Aigre et s’est dotée d’un Écomusée de la vallée de l’Aigre; le village est perché au-dessus du coteau droit de l’Aigre, exposé au sud; il a aussi une église des 12e-13e s. classée, à peintures murales; maison de retraite, hameau de la Fontaine Saint-Georges à l’est.

Le Mée (270 Mésiens, 1 911 ha dont 137 de bois) est 16 km à l’est de Cloyes; transports FP Express (30 sal.); à l’ouest, le gros hameau de la Motteraye est sur le coteau de rive droite de l’Aigre; au nord, château (18e s.) et hameau de Villebeton. La commune a 50 hab. de plus qu’en 1999.

Montigny-le-Gannelon (470 Montrongnons, 895 ha dont 250 de bois) est, juste en amont de Cloyes, un petit village pittoresque, perché au-dessus du coteau nord du Loir, «petite cité de caractère» qui a gardé des traces de fortifications et un beau château des 13e, fin du 15e et 19e s. avec parc animalier et musée de machines agricoles anciennes (7 000 visiteurs par an); grand étang de gravières. Le finage s’étire vers l’ouest sans atteindre la limite départementale. La population a 40 hab. de plus qu’en 1999.

Romilly-sur-Aigre (470 Romillons, 1 214 ha dont 138 de bois) est 5 km ESE de Cloyes sur le versant gauche qui domine la vallée de l’Aigre et se complète sur l’autre rive par le hameau de la Rivière; château du Jonchet (16e au 18e s.) en fond de vallée avec douves; ancien prieuré de la Bouche d’Aigre (16e s.) en aval à l’ouest, au confluent du Loir; tout en amont dans la vallée à l’est, hameau de Saint-Calais. Enfin, Saint-Hilaire-sur-Yerre (560 hab., 1 684 ha dont 176 de bois) est à 5 km NE de Cloyes. Le village est sur la rive droite de l’Yerre juste avant son confluent avec le Loir et son habitat déborde sur la rive droite; le finage s’étire loin vers l’ouest jusqu’à atteindre la limite du Loir-et-Cher; hameaux de Reculay et Montauban au centre, Mersantes et Baronville à l’ouest.