Coulonges-sur-l’Autize

(2 410 Coulongeois, 1 887 ha) est un ancien chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l’arrondissement de Niort, 23 km au NO de la préfecture, en Val de Gâtine. Le bourg est en fait à 4 km de l’Autize au milieu de la Plaine, mais la commune touche au sud à la rivière. Son château renaissance (16e s.) est occupé par la mairie et un musée local du charronnage et de la tonnellerie; église classée du 12e s., halles de style Baltard; plusieurs anciennes fabriques de chaux.

La ville a un collège public, de nombreux commerces et services; mécanique agricole Allin-Agri (25 sal.), imprimerie Raynaud (25 sal.), travaux publics et transports Bonnet (35 sal.), STTP (Tourteronnaise, 25 sal.); supermarché U (45 sal.). L’habitat s’est étiré vers le nord sur la D744 jusqu’au hameau de Sezais, vers le sud par le parc d’activités des Grues, et le long de la D745 vers le NE et le SO; hameau de Magné au NE, gros hameau de Tourteron au sud à la tête d’un vallon vers l’Autise. Coulonges avait déjà 2 000 hab. en 1840, et s’est maintenue à ce niveau avec une belle constance. Sa population tend cependant à augmenter depuis 1990; elle a gagné 210 hab. depuis 1999.

Le bourg fut le siège de la communauté de communes de Gâtine-Autize, qui réunissait 13 communes et 9 500 hab., 23 330 ha avant son intégration dans le Val de Gâtine; v. Gâtine (Val de).