Douvres-la-Délivrande

(5 360 Douvrais, 1 071 ha) est un ancien chef-lieu de canton du Calvados, 14 km au nord de Caen, à 3 km de la mer. Au nord à la limite de Luc-sur-Mer, se signale une basilique du 19e s. à hautes flèches, sur un très ancien site de pèlerinages à Notre-Dame de la Délivrande; musée des Manteaux de la Vierge; musée du Radar dans l’ancienne station du Mur de l’Atlantique de 1943. La Délivrande fut un hameau, brièvement devenu commune, rattaché à Luc en 1794 puis transféré à Douvres en 1839; son nom n’a été ajouté à celui de Douvres qu’en 1961. Il semble provenir d’un ancien Livrande qui a pu désigner un bord d’eau (racines anciennes ev-ive et rand); Douvres lui-même serait une forme d’hydronyme. Douvres avait 1 700 hab. à cette date, puis a annexé à l’ouest la très petite commune de Tailleville en 1972; sa population n’a cessé d’augmenter depuis, gagnant encore 350 hab. après 1999.

Elle a deux collèges privé et public, trois lycées catholiques (avec internats), de nombreux commerçants et artisans, deux zones industrielles; magasin Hyper U (130 sal.), menuiserie métallique Batimétal (130 sal.), mécanique de précision Alain Lagniel (45 sal.), mécanique GRM (20 sal.), peinture MM-KL (50 sal.), travaux publics Letellier (40 sal.); gardiennage ACS (250 sal.); La Poste (60 sal.). La ville est le siège de la communauté de communes Cœur de Nacre (Nacre (Cœur de)), qui réunit 12 communes (23 900 hab.).