Eymoutiers

(2 080 Pelauds, 7 022 ha dont 3 027 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de la Haute-Vienne, 45 km ESE de la préfecture, dans la vallée de la Vienne à 417 m. C’est une ancienne ville close sur la rive gauche, mais qui a peu gardé de ses remparts. C’est aussi un centre d’échanges au contact des plateaux et de la Montagne, dont les foires et marchés sont actifs, et un ancien site de tanneries, qui a valu aux habitants le surnom de Pelauds. Elle est au centre d’une étoile de routes, et desservie par la voie ferrée de Limoges à Meymac et Ussel, la D940 et la D979. Elle offre une collégiale des 11e et 14e s. à haut clocher-tour carré, maisons anciennes et séries d’arcades; musée minéralogique, Maison du Tanneur. En 1995 a été ouvert à l’est l’espace Paul Ribeyrolle, doté d’une collection de peintures de l’artiste, fils d’instituteurs né à Eymoutiers en 1926, mort en février 2005.

La population décline depuis le maximum des années 1880 (4 300 hab.) et a perdu 80 hab. après 1999. Le finage s’étend loin vers le sud, où il atteint la limite du département à 758 m. Le barrage de Bussy est un peu en aval de la ville sur la Vienne, dont il élargit un peu le plan d’eau (base nautique au bourg); l’usine électrique est en aval, au terme d’une conduite forcée de 1 800 m. Au NO du finage, gros hameau de Bussy Varache et domaine de loisirs de Bussy (camping) sur la hauteur, à l’ouest sur la D979, zone d’activités des Ribières de Bussy. Une autre usine électrique sur la Vienne est tout en amont à Chamaillat.

La ville a un village de vacances, un hôtel, deux campings et près de 200 résidences secondaires mais sa fonction de bourg de service l’emporte sur la fonction touristique; un collège public, supermarché Casino (30 sal.); charpentes Champeau (50 sal.), fabrique de matériel agricole Deguillaume (35 sal.), portes isothermes Acora (25 sal.). Eymoutiers se veut «station verte de vacances» et «petite cité de caractère» et elle est le siège de la communauté de communes des Portes de Vassivière, qui correspond à l’ancien canton; v. Vassivière (Portes de). Le nouveau canton d’Eymoutiers a 32 communes, 19 700 hab.