Ferté-en-Ouche (La)

(3 270 hab., 13 169 ha dont 1 549 de bois) est une commune nouvelle de 2016, qui rassemble neuf communes anciennes de l’Orne, dans le Pays de L’Aigle (Aigle (Pays de l’)). Le dessin de la nouvelle commune est en ailes de papillon, resserré en son centre à la traversée de la Charentonne.

La Ferté-Frênel (630 Fertois, 770 ha dont 272 de bois) est un ancien chef-lieu de canton dans l’arrondissement d’Argentan, en pays d’Ouche à 14 km NO de L’Aigle. C’est un petit centre rural avec des commerces, mais qui compte une grosse entreprise de fonderie, boulons et vis Lisi Automotive Normel (ex-Acument du groupe Textron, 270 sal.); un dolmen au sud-ouest dit la Pierre Couplée, château au sud avec un parc signalé, des bois, un étang avec petite base de loisirs et le lotissement du Village du Bois. Tombée à 380 hab. en 1936, la population a augmenté ensuite, mais a reperdu 90 hab. après 1999.

Anceins (200 Ancinois 1 233 ha dont 199 de bois) est à 3 km au nord de La Ferté au bord de la Charentonne, donc à l’étranglement du finage de la commune nouvelle, son propre finage s’étendant des deux côtés de la rivière.

Villers-en-Ouche (350 Villerois, 1 113 ha dont 129 de bois), 5 km au NO de La Ferté, a un château du 18e s. avec grands jardins à la française, et a gagné 40 hab. après 1999. Son finage atteint à l’ouest le cours du Guiel.

Monnai (240 hab., 1 552 ha dont 131 de bois), 11 km NO de La Ferté, occupe le nord-ouest de la commune nouvelle, que traversent la D438 et l’A28 (sans accès); hameau de Ternant au NE, près du Guiel, reste d’une commune absorbée en 1839.

Heugon (260 Heugonais, 1 570 ha), 10 km à l’ouest de La Ferté, a un village au bord du Guiel. Son finage est traversé à l’ouest par l’A28, et par la D438 au bord de laquelle est le hameau de la Doué Arthus.

Saint-Nicolas-des-Laitiers (90 hab., 709 ha dont 120 de bois) est à 7 km à l’ouest de La Ferté, à l’est d’Heugon; haras.

Bocquencé (140 Bocquencéens, 1 015 ha dont 142 de bois) est à 4 km OSO de La Ferté dans un vallon qui ouvre sur la vallée de la Charentonne.

Les trois autres anciennes communes sont à l’est de La Ferté.

Couvains (200 Couvinois, 1 381 ha) est à 6 km NE de La Ferté; son finage est traversé au NE par la D919, au-delà de laquelle est le hameau de Marnefer.

Glos-la-Ferrière (550 Glosiens, 1 263 ha), 8 km ENE de La Ferté, a le plus gros village, à un carrefour de la D919 au bord du Vernet; château du Boële (17e-18e) au nord, menhir au Boulay Filleul au SE, quelques petits étangs au sud-ouest.

Gauville (610 Gauvillois, 2 151 ha dont 433 de bois), 4 km ESE de La Ferté, est la plus méridionale des communes fusionnées, sur la D12; le Vernet la borne au sud. Elle a gagné 130 hab. depuis 1999.