Grand-Champ

(5 450 Grégamistes, 6 734 ha dont 744 de bois) est un ancien chef-lieu de canton du Morbihan dans Golfe du Morbihan-Vannes Agglomération, à 16 km NNO de la préfecture; Gregam en breton, d’où le gentilé. Le bourg est au bord méridional de la dépression des schistes briovériens qui longe au sud les Landes de Lanvaux. La commune s’étend sur 12 km du nord au sud et englobe une partie de la forêt des Landes de Lanvaux (bois de Botségala), où se cache la chapelle de Loperhet, du 16e s. La chapelle du Burgo, également du 16e s., subsiste à l’est du bourg près de Locméren des Prés, mais dans le camp militaire de Meucon, sur un plateau granitique; menhir de Ty Neüé à l’est, au village de Locméren des Bois; carrières CMGO (40 sal., nouvelle usine en 2016 pour 2Mt/an de granulats, au groupe Colas) au sud à Poulmarch. Quelques manoirs se dispersent, dont le château de Penhouët, du 18e s., doté de jardins attribués à Le Nôtre, au bord du Loc’h et au nord du bourg.

Celui-ci a un collège privé. Dans les emplois, domine la fabrique de joints Stacem (Technique armoricaine de caoutchouc et élastomères manufacturés, 170 sal.); magasin Carrefour (45 sal.); voyages en autocar Kerrand (25 sal.), un camping. Du finage de Grand-Champ sont sorties entre 1862 et 1889 les communes de Brandivy à l’ouest, Colpo au NE et Locmaria-Grand-Champ à l’est. Aussi la population communale, qui était de 4 300 hab. en 1806, était-elle passée à 3 200 en 1891; puis elle a encore baissé, jusqu’à près de 2 500 en 1960, avant d’entamer une croissance continue: elle a gagné 1 120 hab. depuis 1999. Grand-Champ et ses voisines Brandivy, Colpo et Locqueltas forment une «station verte de vacances». Le nouveau canton de Grand-Champ a 19 communes et 36 600 hab.


Grandchamp

v. Haute Sarthe-Alpes Mancelles