Grand-Lieu

(communauté de communes), intercommunalité de Loire-Atlantique associant 9 communes (37 700 hab.) autour de Saint-Philbert et siégeant à La Chevrolière. Toutes les communes ont plus de 2 000 habitants: Le Bignon, La Chevrolière, Geneston, La Limouzinière, Montbert, Pont-Saint-Martin, Saint-Colomban, Saint-Lumine-de-Coutais, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Le nom est celui du lac de Grand-Lieu, étendue d’eau au SO de Nantes, dont la surface varie de 3 500 ha en été à 6 500 ou 7 000 ha en hiver, selon le niveau des eaux — ce qui en fait en été le plus grand lac naturel de France. Le nom est parfois écrit Grandlieu. Le lac est principalement alimenté par la Bologne et les eaux venant du sud. Son exutoire est, au nord-ouest, l’Acheneau, qui se dirige vers l’estuaire de la Loire en se frayant un passage dans un espace marécageux, et qui est intermittent, le niveau du lac pouvant être plus bas que celui de la Loire à marée haute. Le lac, qui occupe une légère dépression tectonique, fermée en aval par les alluvions de la Loire, repose sur une épaisse couche de tourbes; il est apprécié comme réserve ornithologique et pour ses poissons, mais la pêche s’est beaucoup réduite. Ses rivages sont assez peu accessibles; mais un observatoire et un village de pêcheurs ont été aménagés à La Chevrolière. Le plan d’eau est presque en entier attribué à la commune de Saint-Philbert. Une appellation d’origine contrôlée muscadet côtes-de-grand-lieu a été reconnue en 1994, pour 800 ha de vignes, sur 19 communes environnant le lac.