Laroque-d’Olmes

(2 510 Laroquais, 1 436 ha dont 180 de bois) est une commune de l’Ariège dans l’intercommunalité du Pays d’Olmes (Olmes (Pays d’)), 5 km au nord de Lavelanet. Traversé par le Touyre à sa sortie de la cluse du Plantaurel appelée localement l’Entonnoir (Entounadou), le bourg est un pilier de l’industrie textile du pays d’Olmes. Sa principale entreprise est celle des filatures et tissages Adient ex-Michel Thierry, qui a su trouver un débouché solide dans les tissus pour sièges d’automobiles et emploie en tout 230 personnes en trois unités, sous la tutelle de l’états-unien Johnson Controls. Les autres ateliers sont de petite taille; un Intermarché (45 sal.). Le finage monte à 725 m au sud en s’arrêtant à la crête du Plantaurel. La population communale, qui était passée de 1 450 hab. en 1861 à moins de 1 200 en 1906, a augmenté pendant presque tout le 20e siècle, culminant à 3 100 entre 1975 et 1990; elle a diminué ensuite, perdant encore 200 hab. depuis 1999.