Layrac

(3 660 Layracais, 3 811 ha dont 450 de bois) est une commune du Lot-et-Garonne dans l’agglomération d’Agen (Agen (Agglomération d’)) à 9 km SE d’Agen, au bord gauche du Gers à son débouché dans la vallée de la Garonne. Le finage englobe au nord leur confluent et le croisement (sans échangeur) de la N21 et de l’A62. Née d’un monastère du 11e s., Layrac fut ensuite une ville de batellerie; église classée du 12e s., maisons anciennes et belle esplanade; voie ferrée d’Agen à Auch; usine Kirpy (40 sal., concasseurs, machines pour la récolte du tabac); fabrique de cosmétiques Innovi (30 sal.); peinture Lorenzo (20 sal.); sables et granulats Roussille (30 sal.); agriculture Hortival (30 sal.), coopérative des vins du Brulhois; instituts médico-éducatifs (75 sal.) à Lapeyre au sud et Fongrave à l’est. La population croît depuis les 2 100 hab. de 1920 (2 800 au milieu du 19e s.) et a gagné 360 hab. depuis 1999. Au SO, église isolée à Amans, deux lacs collinaires sur l’Amans sous le hameau de la Garenne; maison forte de Bois Renaud (16e) sur le relief au NO. À l’est, la basse plaine de la Garonne est trouée d’étangs de gravières; aire de repos de l’A62. Layrac est le bureau distributeur du nouveau canton du Sud-Est Agenais (19 communes).