Lées

ou Léez, nom de plusieurs rivières du Vic-Bilh, issues du plateau de Ger, coulant sensiblement du sud vers le nord. Le principal, ou Lées tout court, naît à Saubole, passe par Lembeye et coule vers le nord sur 56 km; il reçoit à droite le Larcis (35 km). Il rejoint l’Adour à Aire-sur-l’Adour, peu après avoir reçu à gauche un autre Lées de 39 km de long qui vient de Sedzère, localement et paradoxalement nommé Grand Lées, et qui a coulé parallèlement au premier sur la presque totalité de son parcours, plus à l’ouest, en passant par Garlin. Il reçoit à droite un Petit Lées qui passe au sud de Lembeye, à gauche un autre Petit Lées dans le canton de Morlaas; mais un troisième Petit Lées est un tributaire de gauche du Lées occidental, issu de la réunion d’un Laas et d’un Lasset. Il peut donc être commode de nommer le premier Lées oriental ou de Lembeye, le second Lées occidental ou de Garlin. Le nom est un hydronyme d’une racine fréquente en Pyrénées, de la même famille que les Lis, Luy, Lys, Lèze, etc.


Lées (le)

cours d’eau sous-pyrénéen, long de 56 km. Il naît sur le plateau de Ger et coule vers le NNO; il passe à Lembeye, puis à Aurensan où il reçoit le Larcis, et conflue avec l’Adour, rive gauche, à Bernède (Gers) juste avant Aire-sur-l’Adour. Son nom est parfois écrit Léez.