Legé

(4 610 Legéens, 6 332 ha dont 326 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l’arrondissement de Nantes, 41 km au sud de la préfecture. C’est la commune la plus méridionale du département, dans la communauté Sud Retz Atlantique. Le bourg se tasse en cercle au-dessus du versant droit de la vallée de la Logne, qui coule vers le lac de Grand-Lieu. Le finage dessine un coin dans le département de la Vendée et inclut au nord le château de Bois Chevalier, de 1655, au bord d’une pièce d’eau; au SE, le château du Retail, à douves. Legé a un collège public et un privé, une maison familiale rurale; chapelle de 1826 en l’honneur de Charrette, zone de loisirs avec étang dans la vallée encaissée de la Logne.

Legé accueille une usine de décolletage Walor (105 sal.); confection Cannelle Couture (ex-Bidermann, 55 sal.), maçonnerie Guillou (45 sal.), supermarché U (70 sal.); transports Perrocheau (50 sal.), travaux publics ATDV (25 sal.), zone d’activités de 22 ha. La commune compte 70 exploitations agricoles, utilisant 3 300 ha de labours et 800 d’herbe, pour 2 700 bovins; elle a eu 4 500 hab. entre 1860 et 1900 et 3 400 entre 1960 et 1980, puis sa population a légèrement augmenté, et enfin gagné 920 hab. depuis 1999 (+25%).


Lège

v. Pyrénées Haut-Garonnaises