Lucé

(15 760 Lucéens, 606 ha) est un ancien chef-lieu de canton d’Eure-et-Loir, en banlieue SO de Chartres dans la communauté d’agglomération. La commune, fleurie (trois fleurs), est à l’intérieur de la rocade de l’agglomération et dispose d’une grande zone industrielle. Le finage s’organise autour de la N23; il se partage entre zones d’activités au sud, habitat au nord. La commune contient deux zones urbaines sensibles, Bruxelles et Paradis, toutes deux à l’ouest et proches des zones d’industrie. La principale usine est Asco (vannes, 360 sal., au groupe états-unien Emerson); viennent ensuite les profilés d’aluminium Hydro Extrusion (160 sal.), les appareils sanitaires Chaffoteaux (Ariston, 90 sal.); machines pour papeteries et emballage Sacria (70 sal.), travaux publics Eiffage (170 sal.).

Dans le tertiaire: services aux entreprises GFP (60 sal.), distribution d’électricité Synelva (110 sal.), négoces de bois et matériaux (Houdard, 65 sal.), d’équipements d’automobiles AD Moize (60 sal.), d’équipements industriels SAVN (85 sal.); transports TTC (105 sal.), transports urbains Filibus (1 700 sal.); nettoyage Axe Ouest (65 sal), collecte de déchets Veolia (55 sal.). Lucé a également reçu un centre commercial Géant Casino (150 sal.). la ville a deux collèges publics et deux lycées professionnels publics, deux maisons de retraite.

Lucé n’a été créée qu’en 1834, à partir de Mainvilliers; elle avait alors 400 hab., et a atteint le double vers 1900; sa population est passée à 1 500 hab. en 1931, 3 500 en 1954, 6 600 en 1962, 11 100 en 1968; puis le rythme de la croissance s’est ralenti, le maximum étant atteint en 1990 avec 18 800 hab. Le déclin se poursuit, la commune ayant perdu plus de 2 460 hab. depuis 1999 (-14%). La situation sociale est considérée comme difficile, la commune ayant de fortes proportions d’ouvriers (21%) et de retraités (24%), un taux de chômage supérieur à 14% et un revenu des ménages faible (17 700 euros par an en moyenne), un quart des plus de 15 ans n’ayant aucun diplôme.

Lucé est dans le périmètre de la communauté Chartres Métropole. Le nouveau canton de Lucé a 6 communes, 27 100 hab., 5 240 ha à l’ouest de Chartres.


Lucé

v. Juvigny-Val-d’Andaine