Mirande

(3 820 Mirandais, 2 342 ha dont 346 de bois) est une sous-préfecture du département du Gers, 26 km au SO d’Auch sur la rive gauche de la Baïse, sur la N21. Elle est issue d’une bastide de 1281 au plan très régulier, avec une place à arcades et des maisons anciennes; musée des beaux-arts et arts décoratifs, collège et lycée général et professionnel publics, lycée agricole avec centre de formation d’adultes, hôpital local (20 lits); fronton, hippodrome, marchés; base de loisirs et camping sur la Baïse. Le bourg a des supermarchés Carrefour (30 sal.), Intermarché (40 sal.), des négoces d’articles de cuisine et de table Gers Équipement (270 sal.) et de produits agricoles Gasco (coopérative Gersycop, 25 sal.); transports TMS (20 sal.) et Gersyfret (20 sal.). La Poste annonce 30 sal.

Mirande est aussi «station verte de vacances» (3 hôtels, un camping de 170 places). Le succès d’un festival de musique Country, créé en 1993, avait entraîné la création d’un vaste complexe de spectacles dit en bon français Sun Stadium, pouvant accueillir plus de 40 000 spectateurs sur le site d’un ancien hippodrome; mais tout s’est arrêté en 2013, le site accueillant à la place une centrale photovoltaïque sur les toits des bâtiments, juste au sud de la ville sur la rive gauche de la Baïse, sur 14 ha (9MW). La ville maintient à peu près sa population après un maximum à 4 100 hab. en 1968, un autre à 4 200 en 1891; mais elle a perdu 220 hab. depuis 1999. Mirande est le siège de la communauté de communes du Cœur d’Astarac en Gascogne (19 communes, 7 900 hab., 23 800 ha); v. Astarac (Cœur d’). L’arrondissement a 42 300 hab., 166 communes. Le nouveau canton se nomme Mirande-Astarac (43 communes, 12 700 hab.)