Mortagne-sur-Sèvre

(6 150 Mortagnais, 2 194 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Vendée dans l’arrondissement de La Roche-sur-Yon, 53 km au NE de la préfecture et à 9 km au SO de Cholet. Le bourg, à droite de la Sèvre, est si près de la limite départementale que la croissance de l’agglomération déborde sur le département voisin du Maine-et-Loire, dans la commune de Saint-Christophe-du-Bois. L’habitat est contenu entre la Sèvre à l’ouest, la limite communale au nord et la rocade de contournement de la D160 à l’est. Il est toutefois étayé à l’est par la zone d’activités de Puynardon sur la D149, et le hameau de Saint-Hilaire-de-Mortagne au SE.

La ville bénéficie du carrefour des N160 (Angers-Cholet-La Roche-sur-Yon) et 148 (Nantes-Bressuire) et d’une gare, mais qui n’a plus que des trains touristiques d’été. L’A87 traverse le finage à l’est, mais n’offre d’échangeurs qu’à plus de 6 km au SO et au NE. La Cogema s’y était installée pour diriger ses recherches d’uranium, mais s’est retirée. Il reste cependant un assez vaste ensemble d’industries, dont 5 de plus de 100 emplois: cartonnerie Smurfit Kappa (ex-Socar, 210 sal.), fermetures d’aluminium et plastiques SIB (Société d’innovation pour le bâtiment, 190 et 25 sal.), appareils de contrôle Delta Doré (100 sal.); et dans l’agro-alimentaire, par la Viennoiserie ligérienne (270 sal.), les viandes O Guste (105 sal.) À un moindre niveau, tubes et gaines Chadup (85 sal.), systèmes de communication et interphonie Cogelec (75 sal.), outillage diamanté AOB (50 sal.), mécanique Somege (50 sal.), Dynamic Mixers (45 sal., machines pour cuisines collectives) Umea (35 sal.) et Numec (30 sal., engrenages), plastiques Creastyl (25 sal.); meubles et présentoirs Rasec-A5 Services (100 sal.).

Le textile est présent par les matelas Matfa (Onrev, 65 sal.), le linge de maison et tissus d’ameublement CLC-Déco (25 sal.). Du bâtiment relèvent les bétons PVE (35 sal.), la maçonnerie Ligout (25 sal.). Mortagne héberge aussi plusieurs transporteurs, dont Delanchy Frigo (110 sal.), Rautureau (110 sal.), Lumino (70 sal.), Loiseau (50 sal.); conseil de gestion ACP (40 sal.), service aux entreprises DPS (65 sal.).

La ville a conservé des remparts avec tours, et domine la vallée encaissée de la Sèvre nantaise; elle offre un musée du chemin de fer de Vendée, l’espace aqualudique le Triton, un hôpital local doté d’une section pour handicapés, un collège public et un privé, un magasin Super-U (95 sal.). La commune est restée autour de 2 000 hab. entre 1845 et 1950, puis s’est mise à croître, passant à 4 000 hab. en 1966 et 5 000 en 1979; elle est à peu près stable depuis.

Le finage est divisé en deux parties distinctes depuis une fusion de 1994, qui a apporté Saint-Hilaire et Évrunes: il n’a que quelques dizaines de mètres de large au nord de la Sèvre à l’ouest de la ville. Le village d’Évrunes est un peu à l’ouest et son territoire entièrement au nord de la vallée.

La communauté de communes du Pays de Mortagne a douze communes, 27 400 hab., 22 878 ha; v. Mortagne (Pays de). Le nouveau canton a seize communes, 39 200 hab., 32 116 ha.