Nouaillé-Maupertuis

(2 820 Nobiliens, 2 213 ha dont 631 de bois) est une commune de la Vienne dans la communauté des Vallées du Clain (Clain (Vallées du)), 11 km au SE de Poitiers au bord de la petite vallée sinueuse et encaissée du Miosson, affluent du Clain. La population a progressé avec l’étalement périurbain de la métropole poitevine: elle n’était que de 710 hab. en 1954, 1 000 hab. en 1975, et a passé les 2 000 en 1988. Elle a encore gagné 370 hab. depuis 1999. La bourgade a quelques commerces et services, et un atelier de mécanique (Idemeca, 35 sal.).

Nouaillé est aussi un site patrimonial réputé, dans un environnement boisé, qui la fait classer parmi les «petites cités de caractère». L’ancienne abbaye bénédictine, créée en 780, est protégée par une enceinte fortifiée à douves et tours; elle conserve une église romane à clocher-donjon avec porche, des cryptes et un logis abbatial du 15e s.; jardin médiéval et fêtes médiévales. En 1356, le royaume de France perdit près de Nouaillé contre les Anglais une bataille aux graves conséquences, épisode majeur de la Guerre de Cent ans, où le roi Jean le Bon fut fait prisonnier par le Prince Noir. En conséquence le Poitou, et bien d’autres provinces, passèrent à l’Angleterre au traité de Brétigny (1360).