Nozay

(4 190 Nozéens, 5 770 ha dont 281 de bois) est un ancien chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l’arrondissement de Châteaubriant, 28 km au SO de celle-ci au croisement des routes de Rennes à Nantes (N137) et de Châteaubriant à Saint-Nazaire (N171). «Station verte de vacances», elle a une église romano-gothique des 12e et 15e s. et propose la base de loisirs des étangs au NO, un complexe omnisports; hôpital local (135 lits dont 2 Ehpad), partie du centre hospitalier public Châteaubriant-Nozay-Pouancé; collèges public et privé, parc d’activités de l’Oseraye (40 ha) au carrefour; élevage et entraînement de chevaux Fertillet (25 sal.). La commune a quelques entreprises: viandes du groupe Charal (160 sal.), emballages plastiques Styl Pack (60 sal.), scierie et bois Bourdaud (45 sal.), meunerie Bourseau (45 sal.); location d’engins Mahé (55 sal.); supermarché U (55 sal.). La Poste (40 sal.).

Le territoire communal est bordé au nord par le cours du Don. Nozay fut un centre d’extraction de schistes bleus, très utilisés dans la construction. L’ancienne ferme modèle du Grand Jouan, juste au nord du bourg, devint en 1849 une école d’agriculture, dont le transfert en 1893 fut à l’origine de l’école supérieure de Rennes. Nozay a dépassé les 4 000 hab. entre 1880 et 1914; sa population a été assez stable depuis 1980, mais a gagné assez brusquement 970 hab. depuis 1999 (+31%). La communauté de communes de la région de Nozay groupe 7 communes (15 400 hab., 27 300 ha) et siège à Nozay; v. Nozay (Région de).