Pacé

(11 820 Pacéens, 3 521 ha) est une commune d’Ille-et-Vilaine dans Rennes-Métropole, jouxtant la commune de Rennes au NO. Elle est traversée par la N12 qui offre deux accès et limite l’urbanisation, concentrée au nord. La Flume traverse le finage avant de le border au sud-ouest; château de la Glestière à la pointe SE. Pacé a un collège public et un privé, une maison de retraite (Nymphéas, 60 sal.), accueille le Syndicat départemental de contrôle du lait (200 sal.) et sa croissance est très vive depuis les années 1960: 1 900 hab. en 1950, 5 000 en 1982; elle a gagné 3 800 hab. depuis 1999 (+48%).

Elle se distingue surtout dans les activités commerciales. Elle a reçu un hypermarché Cora (270 sal.) avec galerie marchande, un magasin Ikea (230 sal.), Intersport (30 sal.), , une jardinerie Truffaut (30 sal.); des négoces de matériel de levage Fenwick-Linde (Bretagne-Manutention, 150 sal.), de bois et matériaux BM (130 sal., ex-Pinault puis Wolseley, au fonds Open Gate Capital en 2016), de matériel agricole Clouard (55 sal.), de bois Carib (60 sal.), de matériel de restauration Comptoir de Bretagne (50 sal.), d’électroménager Joncoux (30 sal.).

Dans les services et le bâtiment s’ajoutent la maintenance d’ascenseurs ABH (70 sal.), les installations thermiques BST Charrier (160 sal.) et électriques Avenel (20 sal.), la plâtrerie EBPI (65 sal.); nettoyages Samsic (275 sal.), Armor Nettoyage (70 sal.), LM Propreté (40 sal.), informatique A2 Com (30 sal.) et Sotim (25 sal.), comptabilité Excelis (35 sal.), transports Berhault (80 sal.); La Poste (40 sal.). Le secteur productif est plus limité: fabriques de composants électroniques Sodalec (40 sal.), pâtisserie BPA (30 sal.), aliments du bétail R. Pigeon (PRP, 20 sal.), Charpentes Françaises (30 sal.).


Pacé

v. Alençon (CU d’)