Pons

(4 410 Pontois, 2 763 ha dont 417 de vignes) est un ancien chef-lieu de canton de la Charente-Maritime en Haute-Saintonge (Saintonge (Haute)), 22 km SSE de Saintes et 18 km NNO de Jonzac au bord de la Seugne, rive gauche, sur le tracé d’une longue faille dont le talus se suit loin vers le SE et porte au NO de la ville la forêt de Pons. L’hôtel de ville est dans un hôtel du 17e s. et voisin du puissant donjon carré du 12e s., issu du château fort ruiné, et qui a 30 m de haut. L’église romane, léguée par un prieuré, a une façade de type saintongeais. Un très ancien hôpital de pèlerins du 12e s., au sud de la ville, vient d’être rénové. Au SE de la ville de l’autre côté de la Seugne, le château d’Usson, construit autour de 1540, est un bel exemple d’architecture renaissance, avec parc et colombier. L’habitat s’est étiré sur la rive gauche de la Seugne, où la D137 le contourne au prix de trois échangeurs; le faubourg de la Gare est rive droite, contourné au SE par la D732.

Pons a un collège et un lycée publics et quelques établissements de production et de services: pâtisserie industrielle Colibri (55 sal.), transports Renaud (230 sal.), distillerie de la Tour (45 sal.), atelier protégé (câblage); réseaux électriques Bouygues (60 sal.) et Sobeca (40), montage et entretien de silos SMES (25 sal.), négoces d’appareils ménagers Climair (25 sal.), de fournitures Pro Loisirs (25 sal.), un centre Leclerc (95 sal.), un Intermarché (35 sal.); La Pote (35 sal.), un camping; maison de retraite Medica (60 sal.). Pons avait déjà 4 000 hab. en 1794 et sa population a culminé tout près de 5 000 en 1866; descendue à 4 300 en 1936, elle a augmenté ensuite, atteignant presque 4 900 (sdc) en 1975, avant de reperdre 540 hab. depuis 1999. Le nouveau canton de Pons a 39 communes et 21 200 hab.