Pont-l’Abbé

(8 660 Pont-l’Abbistes, 1 821 ha) est un ancien chef-lieu de canton du Finistère dans l’arrondissement de Quimper, 18 km au SO de la préfecture en Bigouden Sud. Le nom, qui vient du pont sur la rivière de Pont-l’Abbé, alors propriété des abbés de Loctudy, est du 13e siècle. Ancienne ville de pont, conservant des restes du château et des maisons anciennes, le bourg est devenu le haut lieu de la partie touristique du pays Bigouden. Il y concentre des activités de service, dont un hospice de 650 employés (160 lits médicaux), un centre Leclerc (200 sal.), un Intermarché (30 sal.) et un Super-U (25 sal.), produits biologiques Graine de Bio (20 sal.); aide à domicile Junior et Senior (35 sal.), La Poste (40 sal.); emballages plastiques Storopack (20 sal.), maçonnerie Le Berre Joncour (70 sal.), constructions Peron (Construire en Cornouaille, 30 sal.), travaux publics de la Cise (30 sal.).

La ville a des collèges et lycées publics et privés, centre d’aide par le travail; trois hôtels (80 chambres) et deux terrains de camping (130 places). Au SO le château de Kernuz (16e et 19e s.), de forme massive, est devenu hôtellerie; plusieurs musées: d’art populaire du pays bigouden dans le vieux château des Barons du Pont au bourg, écomusée de la Maison du pays bigouden à la ferme de Kervazégan au SE, non loin d’un menhir mouillé; musée de la musique mécanique, une maison de poupées folkloriques Le Minor (depuis 1936); moulins à marée, centre d’initiation à la nature de Rosquerno. Le finage atteint à l’est la grande anse du Pouldon, où elle englobe l’île Chevalier, reliée par un pont, et dont les rives sont en partie en réserve naturelle.

La ville a eu des dentellières, encore nombreuses dans les années 1960. Sa population a très lentement augmenté au cours du 20e siècle (6 300 hab. en 1900, 6 400 en 1962), et de 230 habitants depuis 1999. Elle est le siège de la communauté de communes du Pays Bigouden Sud (12 communes, 37 400 hab., 16 700 ha). Le nouveau canton de Pont-l’Abbé a 6 communes, 26 200 hab., 7 600 ha.


Pont-l’Abbé

v. Picauville