Précigné

(3 050 Précignéens, 5 785 ha dont 909 de bois), 9 km au sud de Sablé dans Sablé-sur-Sarthe (Communauté), est une «station verte de vacances», avec camping; église du 13e s., château du Bois-Dauphin refait au début du 20e s. La bourgade est une ancienne place de marché rayonnant sur plusieurs villages; aide à domicile G2L (25 sal.), plusieurs pistes hippiques. Au NO, bois et hameau de la Roche Davy, châteaux du Perray et de la Belle Hoirie, jardin médiéval au manoir de Sourche. À l’ouest, le finage atteint la rive gauche de la Sarthe, longé par la voie ferrée, et la limite des départements de la Mayenne et du Maine-et-Loire; manoir du Plessis-Roland au sud, site archéologique de la Blanchardière à l’est près de la forêt de Malpaire. Celle-ci avait été choisie en 1938 par des industriels alsaciens pour y installer une fabrique de munitions suffisamment éloignée de la frontière allemande; la société Alsetex (130 sal.) y a fait des mines antichars et antipersonnel et confectionne des explosifs industriels; Alsetex a été rachetée à Titanic par le groupe Lacroix de Muret (Haute-Garonne), spécialiste de pyrotechnie; une Cité d’Alsace y groupe des habitations; un héliport est sur le site, mais dans la commune voisine de Louailles. Le même site de Malpaire a reçu l’usine Mecaplast (200 sal., passé en 2017 à l’allemand Mutares) qui fabrique des presses pour la plasturgie et des pièces plastiques pour les camions, STS Plastics (175 sal., ex-Plastic Omnium, également à Mutares) et l’atelier Thermoformage (55 sal.) également dans les pièces plastiques. Juste au sud, haras de Champlingé. La population de la commune, qui avait peu changé en deux siècles, s’est accrue de 370 hab. depuis 1999.