Reuilly

(2 060 Reuillois, 2 580 ha) est à 15 km au NNE d’Issoudun à la limite du département du Cher, sur la rive gauche de la Théols face au confluent de l’Arnon, dans la communauté d’Issoudun (Issoudun (Pays d’)). Elle a une église romane classée, un atelier de remorques du groupe Trigano (110 sal.), une minoterie (Axiane, 65 sal.); gare, musée d’art populaire berrichon. Le centre villageois a été doublé à l’ouest par les lotissements de la Creusette et du Bois-Saint-Denis. Le finage s’étend vers l’ouest et le sud. Juste en aval du village au nord, les Prairies de l’Arnon sont un site aménagé au 16e et suivi comme «espace naturel sensible».

Reuilly est surtout connue pour son AOC viticole reuilly définie dès 1937 pour le blanc, 1961 pour le rouge et le rosé, étendue à 7 communes et comptant 180 ha en production (160 dans le Cher) sur 600 classés, pour 25 déclarants; la production annuelle est surtout en blanc (sauvignon, 6 000 hl), avec 2 500 hl de rouge (pinot noir et gris) et 1 500 de rosé (idem). Le groupe Lafond y possède plusieurs domaines, allant jusqu’au Menoux près d’Argenton. Les viticulteurs de la commune de Reuilly déclarent n’y cultiver 105 ha de vignes. Au sud, hameau linéaire de la Ferté sur la D918 et château de la Ferté au bord de la Théols, rive droite, dessiné par Mansart. Reuilly a eu plus de 2 700 hab. entre 1875 et 1900, et conserve depuis 1926 à peu près le même nombre d’habitants (+60 depuis 1999).


Reuilly

v. Évreux Portes de Normandie