Rocheservière

(3 350 Cerviérois, 2 815 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Vendée dans l’arrondissement de La Roche-sur-Yon, 34 km au nord de la préfecture, au ras de la Loire-Atlantique. Le bourg domine le versant de rive droite de la vallée encaissée de la Boulogne, que traverse un pont gallo-romain. La commune a un collège privé et quelques établissements: machines d’assemblage Europlacer (70 sal.), décolletage ITV (25 sal.), agencement de magasins CAP (20 sal.); négoce et réparation de matériel agricole Ouest Agri (35 sal.), coopérative d’achat de matériaux pour bâtiment Orcab (25 sal.), un Intermarché (25 sal.); transports par cars Bourmaud (35 sal.). La population communale augmente depuis les 1 600 hab. des années 1950; elle a gagné 1 040 hab. de 1999 (+45%). Le nom aurait jadis été Roca Cerviera, la Roche aux Cerfs, d’où le choix de l’orthographe du gentilé; hameaux de la Cacherie au NO sur la Boulogne, de la Grolle au NE, château de Grammont au sud. La communauté de communes de Rocheservière s’est fondue dans celle de Montaigu (Terres de).