Saint-Benoît

(7 350 Sancto-Bénédictins, 1 358 ha dont 245 de bois) est une commune de la Vienne dans l’agglomération du Grand Poitiers (Poitiers (Grand)), en banlieue sud de part et d’autre du Clain. Le centre ancien est au confluent du Clain et du Miosson. C’est un haut lieu de visite; on y conserve les vestiges d’un aqueduc romain (arcs de Parigny), et surtout des restes de l’abbaye bénédictine fondée au 7e s., avec une église romane du 11e s. à clocher carré; centre d’expositions et manifestations culturelles du Dortoir des moines.

Mais Saint-Benoît est également une banlieue active et en croissance. À l’ouest, le plateau est entièrement urbanisé et traversé par la rocade sud de poitiers (D162). Au centre sont à la fois le promontoire de confluence, la voie ferrée avec bifurcation et usines, des équipements de loisirs sur le Clain, et au sud du Miosson un plateau verdoyant accueillant les lotissements aérés ainsi qu’un institut médico-éducatif; la grotte de Passelourdin est tout au sud au bord du Clain. Vers l’est, le paysage s’aère un peu de part d’autre de la vallée encaissée et sinueuse du Miosson, abrite plusieurs châteaux et une abbaye, et donne passage à la voie ferrée vers Limoges; au nord-est à la lmite de Poitiers, l’urbanisation se densifie dans un quartier d’entreprises.

La commune a un collège public, une maison de retraite Orpea (50 sal.), un centre d’aide par le travail et institut médico-éducatif, une abbaye de moniales bénédictines; magasin Grand Frais (30 sal.), cinq zones d’activités. Safran (division Défense Sécurité) y a établi une usine d’équipements de télécommunications de 440 salariés; laboratoire d’analyses et essais pharmacologiques SGS (Aster-Cepgac, 100 sal.); chaudronnerie Secatol (50 sal.), ascenseurs NSA (55 sal.), équipements thermiques Engie (35 sal.), fourniture de gaz GRDF (25 sal.); plus des entreprises de services et négoce dont pour les fournitures médicales Harmonie (35 sal.), réparations d’électroménager Serca (65 sal.) et les appareils de bureau Vienne Documentique (Xerox, 25 sal.), interentreprises Novamex (20 sal.); restauration collective SPRC (50 sal.), comptabilité Duo (40 sal.), le conditionnement à façon Quadripack (45 sal.); nettoyage Samsic (180 sal.), Net Service (40 sal.); publicité Adrexo (115 sal.); ambulances Harmonie (35 sal.), transports TPM Express (20 sal.). La commune avait 1 100 hab. autour de 1900, 2 100 en 1954, 3 900 en 1968 et a poursuivi sa croissance, du moins jusqu’en 1999, ne gagnant que 110 hab. depuis.


Saint-Benoît

v. Pyrénées Audoises