Saint-Denis-Lanneray

(2 300 hab., 4 043 ha dont 1 075 de bois) est une commune nouvelle d’Eure-et-Loir dans la communauté du Grand Châteaudun (Châteaudun (Grand)), formée en 2019 par la fusion de deux communes. Saint-Denis-les-Ponts (1 730 Pontois, 1 382 ha dont 372 de bois), au bord du Loir à 3 km à l’ouest de Châteaudun, se tient dans la plaine du Loir mais en unités distinctes. La mairie est dans une île, l’essentiel des activités et une partie de l’habitat sont dans la plaine de rive gauche vers Châteaudun (la Samaritaine, les Récollets). Une autre partie de l’habitat, en lotissements pavillonnaires, est rive droite sur le bas plateau (Moncelair, les Roncettes). Le bois de la Roche-Bernard ferme la commune à l’ouest. Saint-Denis accueille le centre Leclerc de l’agglomération casteldunoise (240 sal.), un magasin d’habillement Gemo (45 sal.); constructions métalliques Brisard Noguès (30 sal.), fabrique de matériel agricole (Serm, 30 sal.). Elle n’avait que 770 hab. en 1954; sa population a augmenté ensuite, gagnant encore 150 hab. depuis 1999.

Lanneray (570 hab., 2 663 ha dont 703 de bois), 9 km ONO de Châteaudun, s’orne au sud-ouest du château de la Touche-Hersant (16e et 18e s.) et englobe à l’est le Bois Bertrand et le château de Bois Bertrand, au sud le château Bourgoin, tous deux du 19e s. Au nord, le bois des Goislardières abrite deux éléments d’enceinte gallo-romaine, dont un est dénommé Camp Romain; château de Sainte-Radegonde et hameau du Coudray juste à l’ouest du village; hameau de Touchémont au sud. La commune a 70 hab. de plus qu’en 1999.