Saint-Gilles-Croix-de-Vie

(7 780 Gillocruciens, 1 025 ha) est un ancien chef-lieu de canton de la Vendée dans l’arrondissement des Sables-d’Olonne, 30 km au NNO des Sables et 42 km à l’ouest de La Roche-sur-Yon. La commune est née de la fusion, en 1966, de Saint-Gilles-sur-Vie (3 300 hab. en 1962), sur la rive gauche de la Vie au sud-est, avec Croix-de-Vie (2 400 hab.) sur la rive droite au nord-ouest. Sa population a augmenté de 760 hab. depuis 1999. Son petit territoire se cantonne en bord de mer. Le centre-ville conserve de belles maisons anciennes et des restes (16e s.) de l’ancienne abbaye, plus des éléments de façade inachevés du 18e s. Le Jaunay, qui vient du sud, coule derrière les basses dunes qui bordent la longue plage et débouche dans la Vie en centre-ville. Le finage s’élargit un peu vers le NE, où a pris place la zone industrielle de la Begaudière. La gare est à Croix-de-Vie.

Le port de pêche, abrité dans le dernier méandre de la Vie, est le second de la façade vendéenne après celui des Sables-d’Olonne, avec environ 70 bateaux et 250 marins, et le premier pour le tonnage débarqué (environ 10 000 t/an, 18 M€), mais en poissons ordinaires (anchois en tête, chinchards et sardines). Le Comptoir de la Mer, coopérative d’approvisionnement des marins-pêcheurs, a 25 salariés; les services portuaires (Semvie) en emploient 35. Le port de plaisance offre 600 places. Le port de passagers voit passer 90 000 voyageurs par an, pour l’île d’Yeu ou la promenade. La plage, au sud de la côte rocheuse de la Corniche vendéenne, est très fréquentée et épaulée par un casino (Royal Concorde, indépendant, 60 employés) et un aquarium marin. La commune offre six hôtels (150 chambres), deux campings (400 places) dont un de luxe (225 places), et 3 900 résidences secondaires pour 4 100 résidences principales.

Mais la ville a aussi des industries, en partie liées aux ports et au tourisme: chantier naval de plaisance SPBI (Jeanneau, 330 sal.), conserves de poisson et plats cuisinés Gendreau (200 sal.) et Vif-Argent (130 sal.); NV Equipement (bâches et capotes pour la plaisance, 100 sal.); menuiserie métallique Favreau (45 sal.). Les autres ateliers sont les prothèses dentaires Bertin (65 sal.), les confections Mât de Misaine (35 sal.). Le bâtiment et les services associés sont bien représentés: installations électriques Allez (150 sal.), de plomberie Gateau (25 sal.), finitions de bâtiment Roger (50 sal.), plâtrerie Guigne (25 sal.), maçonnerie Bongibault (20 sal.), travaux publics Girase (45 sal.).

Cet ensemble est complété par la gestion comptable BDO (30 sal.), l’immobilier Satov (45 sal.); deux magasins Hyper-U (115 sal.) et Leclerc (210 sal.); négoce d’appareils ménagers Gateau (Expert, 40 sal.); services portuaires Semvie (25 sal.); La Poste (70 sal.). Saint-Gilles a un collège public et un privé, une maison familiale rurale; un hôpital local (10 lits), centre antialcoolique, hôpital privé et centre de rééducation (140 sal.).

La communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie siège à Givrand; v. Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Pays de).