Serres (pays des)

contrée à l’est et au nord-est d’Agen (Lot-et-Garonne et Tarn-et-Garonne), formée de longues collines armées de bancs calcaires, dominant des versants de terrefort taillés dans la molasse plus tendre. Les vallées sont relativement larges et encaissées. Le pays est un fromental, mais qui a toujours accompagné la céréaliculture par l’élevage bovin et quelques vignes. Les serres ont longtemps servi de positions défensives, mais ont abrité plus de petites citadelles que de bastides de peuplement. Ce fut une des contrées les plus dépeuplées du Sud-Ouest avant l’arrivée de migrants ruraux, puis de retraités et amateurs de ruralité. Aucune bourgade n’y atteint 1 500 habitants, la moins frêle étant Laroque-Timbaut. Un nouveau caton s’est vu nommer Pays de Serres (et non «des»), avec pour bureau Penne-d’Agenais.


Serres (pays des)

parfois pays de Serres, contrée en Agenais et Quercy, partagée entre Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne et Lot. Le nom vient de ses longues échines de collines, modelées dans les molasses et souvent couronnées de petites corniches calcaires, séparées par des vallées de direction générale NE-SO drainées vers la Garonne. Elles sont peuplées de petits villages, dont d’assez nombreuses bastides, et l’habitat y est très dispersé. La dépopulation y a été très sensible depuis le milieu du 19e siècle, mais le pays a attiré ensuite des agriculteurs italiens et de l’Ouest de la France, et accueille à présent quelques nouveaux venus d’Europe du Nord-Ouest, dans des paysages appréciés et dont l’agriculture a des formes originales et localement rénovées, faisant une bonne place aux fruits et légumes. La communauté de communes Pays de Serres en Quercy est un groupement intercommunal du Tarn-et-Garonne siégeant à Lauzerte et associant 22 communes, 8 700 hab.