Sommières

(4 810 Sommiérois, 1 036 ha dont 230 de vignes et 165 de bois) est un ancien chef-lieu de canton du Gard, 32 km OSO de Nîmes. Le bourg est au bord du Vidourle à la traversée de la N110 de Montpellier à Alès, et se trouve très exposé aux débordements du fleuve, comme en septembre 2002. Le centre-ville au bout du pont romain a des rues étroites et même en partie voûtées, deux places du marché et des restes de remparts. Le finage l’étend au SE dans la plaine de rive gauche et les garrigues voisines, et bien plus largement à l’ouest du Vidourle, où elle est limitrophe de l’Hérault; cave coopérative, deux campings.

Sommières fut connue pour sa terre à foulon, argile fibreuse absorbant les graisses, une variété de bentonite issue des attapulgites de Salinelles, commune voisine juste au nord du bourg: la «terre de Sommières» fut très employée dans l’industrie textile et l’est encore comme détachant en teinturerie et pour usages domestiques. La ville a un collège public et un privé, quelques ateliers dont la mécanique de précision Sodapem (140 sal.); Intermarché (90 sal.), Lidl (20 sal.), La Poste (25 sal.). Sommières avait 3 800 hab. en 1906, 2 900 en 1954 et en 1982, et s’est mise à croître seulement ensuite; elle a augmenté de 820 hab. entre 1999 et 2009. Elle est le siège de la communauté de communes du Pays de Sommières (Sommières (Pays de)), qui groupe 18 communes et 22 200 hab.