Sully-sur-Loire

(5 440 Sullylois, 4 360 ha dont 987 de bois) est un ancien chef-lieu de canton du Loiret dans l’arrondissement d’Orléans, 45 km ESE de la préfecture, sur la rive sud de la Loire. La ville est fleurie (trois fleurs) et il s’y tient un festival de musique classique. Elle est dominée par son gros château du 14e s., à donjon, quatre puissantes tours et douves, acheté en 1602 et réaménagé par Maximilien de Béthune, qui adopta dès lors le nom de Sully; le château accueille près de 60 000 visiteurs par an.

Sully est un centre de services bien équipé, avec un collège public et un hôpital local (15 lits médicaux, 220 en tout), et a plusieurs entreprises industrielles: la verrerie Saint-Gobain (530 sal.) fabrique des vitres épaisses pour wagons, blindés et avions; lève-vitres pour automobiles Inteval (200 sal., ex-Arvin Meritor); filtres et composants Novintec (130 sal.) pour l’aéronautique de défense. Le groupe suisse Krono fabrique des panneaux de bois (Kronofrance, 375 sal.); plastiques Charpentier (25 sal.) et RYB (20 sal.); atelier de confection (Sully, 40 sal.), une biscuiterie (Rougier, 70 sal.); analyses Intercontrôle (40 sal.); transports Gedipal (40 sal.), CS Centre (50 sal.); La Poste (50 sal.).

La commune a eu entre 2 000 et 2 500 hab. durant tout le 19e s. et jusqu’en 1950, puis sa population a augmenté jusqu’en 1982 et s’est stabilisée depuis. Elle est la ville principale du Val de Sully; v. Sully (Val de).