Trélissac

(6 890 hab., 2 288 ha dont 963 de bois) est une commune de la Dordogne en banlieue est de Périgueux dans la vallée de l’Isle (Périgueux (Grand)). Elle a des établissements caractéristiques des proches banlieues: un établissement régional d’enseignement adapté, une clinique (90 sal.), des grands garages; magasins Leclerc (430 sal.), Intermarché (70 sal.), Brico Dépôt (70 sal.), But (25 sal.), Jardiland (20 sal.), Go Sport (20 sal.); entreprises de bâtiment dont LRB (montage, 45 sal.), Egap (peinture, 30 sal.), Vidal (maçonnerie, 20 sal.); lignes électriques Stelso (45 sal.); transports Jardel (240 sal.) et Guillou (35 sal.); maison de retraite Korian Medica (35 sal.). La ville est connue pour son équipe de football (National). À l’ouest, elle a plusieurs quartiers contigus à Périgueux, dont les Maurilloux dans la plaine de l’Isle et la Croix-Ferrande sur le relief, et la zone d’activités des Jalots. Vers l’amont, la ville s’étale dans la plaine élargie, avec l’hôpital, des installations de sports et des quartiers de villas. À l’est, une autre zone d’activités, surtout commerciales, et la cité de Charriéras. Coteaux et collines au nord sont couverts de pavillons. Plus au nord, Trélissac a une partie de la forêt domaniale de Lanmary. De 1 200 à 1 300 hab. jusqu’aux années 1930, la population a crû depuis, passant par 5 000 hab. en 1968, puis ralenti (+260 hab. depuis 1999).